publicité

Enquête sur la sexualité des Réunionnais : chiffres choc et idées fausses

Dans l'enquête menée par l'ORS, les hommes réunionnais déclarent avoir eu en moyenne 12,8 partenaires au cours de leur vie. 30% des personnes interrogées, pensent que les moustiques peuvent transmettre le sida, ou même qu’on peut attraper cette maladie en utilisant des toilettes publiques. 

Préservatifs colorés © ABO / SCIENCE PHOTO LIBRARY
© ABO / SCIENCE PHOTO LIBRARY Préservatifs colorés
  • Réunion 1ère
  • Publié le , mis à jour le
L’Observatoire régional de la santé de La Réunion a dévoilé les premiers résultats d’une étude réalisée en 2012. L’enquête a été réalisée par téléphone auprès d’un échantillon de 1 025 Réunionnais âgés de 15 à 59 ans. 
Premiere (petite) différence homme/femme: pour les hommes, le 1er rapport sexuel a eu lieu à 16,8 ans. Chez  les femmes, ça se passe un peu plus tard :     18,1 ans.
Bonne nouvelle concernant la lutte contre les maladie sexuellement transmissibles, le préservatif est utilisé dans les premiers rapports sexuels  dans 92 % des cas.
autre statistique intéressante, la différence de nombre de partenaires au cours d’une vie : 12,8 pour les hommes, 3,2 pour les femmes.
 
Le fait d’entretenir plusieurs relations sexuelles simultanées est davantage déclarée chez les hommes.
 
Des chiffres qui confortent l’idée selon laquelle "Les hommes ont plus de besoins sexuels que les femmes". 66 % des réunionnaises interrogées et 57 % des réunionnais sont d’accord sur cette idée.
 
Plus étonnant, des idées totalement fausses persistent : 30% des sondés pensent que les moustiques peuvent transmettre le sida, ou même qu’on peut attraper cette maladie en utilisant des toilettes publiques...
 
Par ailleurs, les 15-18 ans estiment que l’interruption volontaire de grossesse (IVG) serait "un moyen de contraception contre un autre"
 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play