Procès du gang des gonds : de 4 mois avec sursis à 7 ans de prison ferme

justice
Tribunal de St-Pierre
©REUNION 1ERE : Sophie Person
Les 11 membres du gang des gonds étaient devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre ce jeudi 4 septembre. Jugés pour avoir commis une série de 57 cambriolages, ils ont été condamnés à des peines allant de 4 mois avec sursis à 7 ans ferme.
Scier les gonds des portes pour s'introduire dans les commerces fermés, la méthode semble simple. Elle est en tout cas efficace. Entre août 2012 et mai 2013, le gang des gonds a ainsi réalisé pas moins de 57 cambriolages sur toute l'île.

C'est à Saint-Pierre que les expéditions nocturnes commencent le 30 août 2012. Le gang ne compte alors que trois personnes. Kelly Vandomele, Johan Grondin et Ludovic Sinan sont les " fondateurs " d'un groupe d'experts de la cambriole qui va accueillir au total près d'une douzaine d'individus. Entrepôts, commerces de pièces autos, restaurants, le gang va pendant des mois vider les coffre-forts dans une dizaine de villes du département.