Près de 6 mois après sa disparition, le MH370 de la Malaysia Airlines reste introuvable

transport aérien
MH370 de Malaysia Airlines
MH 370 : recherches aériennes © GREG WOOD / AFP
L'avion fantôme de la Malaysia Airlines, disparu le 8 mars dernier, ne semble pas près d'être découvert. L'Australie a annoncé que des éléments aussi durs que le métal avaient été détectés au fond de l'océan Indien, mais qu'il s'agissait vraisemblablement de caractéristiques géologiques
Des spécialistes continuent de mener des recherches dans une zone très éloignée du sud de l'océan Indien. Une zone qui n'avait jamais été explorée de manière aussi précise auparavant. Selon le Bureau australien de la sécurité aérienne (ATSB), les enquêteurs ont pu recueillir des indications sur la nature du lit de l'océan. Les "sonars multi-faisceaux peuvent identifier différents degrés de dureté mais "ne peuvent faire la distinction entre le métal dur d'un avion ou la roche dure du lit de l'océan", a dit un porte-parole de l'ATSB. "La grande majorité des traces de dureté retrouvées sont très vraisemblablement" le résultat "de caractéristiques géologiques plutôt que des objets fabriqués par l'homme", a-t-il ajouté.
 
Le vol MH370 s'est volatilisé le 8 mars 2014, peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin, avec 239 personnes à son bord. Aucune trace de l'appareil n'a été retrouvée depuis, malgré de vastes recherches aériennes et sous-marines menées dans l'océan Indien au large des côtes occidentales de l'Australie.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live