Une jeune fille sur dix victime de violences sexuelles dans le monde

monde
Une jeune fille sur dix victime de violences sexuelles dans le monde
Des femmes manifestent en Inde, à Bangalore, le 20 juillet 2014, après plusieurs cas de viols dans le pays. (MANJUNATH KIRAN / AFP)
Le Fonds pour l'enfance des Nations unies a publié un rapport basé sur une vaste collecte de données effectuée dans 190 pays.
Environ 120 millions de filles de moins de 20 ans, soit une sur dix dans le monde, ont subi des violences sexuelles, dénonce l'Unicef dans un rapport publié jeudi 4 septembre. Intitulé "Cachée sous nos yeux", ce rapport dresse un sombre tableau des violences subies par les enfants de 190 pays en s'appuyant sur "la plus importante collecte de données jamais effectuée" sur le sujet, selon le Fonds des Nations unies pour l'enfance.
 
D'après les données de l'Unicef, une adolescente mariée et âgée de 15 à 19 ans sur trois a été victime de violences émotionnelles, physiques ou sexuelles perpétrées par son mari ou son partenaire. Les garçons, bien que moins exposés aux violences sexuelles, "sont également en position de risque", rappelle l'Unicef, qui précise ne pas disposer d'estimation mondiale à "cause de l'absence de données comparables dans la plupart des pays".
 
Une "estimation minimale du problème"
 
Autre conclusion du rapport, près de la moitié des filles de 15 à 19 ans dans le monde (environ 126 millions) pensent qu'il est parfois justifié qu'un mari ou un partenaire frappe ou batte sa femme. Le document souligne également la prévalence des violences subies au domicile familial : 6 enfants sur 10 âgés de 2 à 14 ans (soit près d'un milliard) subissent des châtiments corporels infligés par les personnes qui s'occupent d'eux.
 
Mais ces données ne représentent qu'une "estimation minimale du problème", prévient l'Unicef, car elles ne proviennent que de personnes ayant accepté de s'exprimer.