réunion
info locale

Cilaos : le maire sera jugé par le tribunal correctionnel pour prise illégale d’intérêts

justice
Paul-Franco Techer
©D.R
Le maire de Cilaos et son beau-frère, conseiller municipal, sont renvoyés en correctionnelle. Les deux élus auraient pris part à un vote modifiant le plan local d’urbanisme. Une modification qui favoriserait leurs propres intérêts. 
Difficile de gérer la commune de Cilaos avec une épée de Damoclès au dessus de la tête, doit penser Paul-Franco Técher. Le maire de Cilaos, dont chaque fait et geste sont scrutés, étudiés et disséqués par son opposant Jacques Técher, est à nouveau poursuivi par la justice pour prise illégale d’intérêts.
Déjà condamné en 2011 pour le même motif, l’élu aurait commis une erreur identique. Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre entendra le prévenu et son adjoint le 30 Octobre 2014.  
 
Un opposant tenace
 
Les magistrats reprochent à Paul-Franco Técher et à son adjoint, qui est également sont beau-frère, d’avoir participé à la modification du plan local d’urbanisme. Modification qui permet aux propriétaires d’immeubles du centre de ce petit village des hauts du sud, de construire des bâtiments plus hauts, afin de densifier cet espace « urbanisé ».

Jacques Técher, à l’affût du moindre faux-pas de son adversaire, avait déposé une première plainte en 2008. Celle-ci ayant été classée sans suite par la justice, il avait renouvelé sa démarche avec constitution de partie civile devant le doyen des juges en 2011. C’est cette dernière poursuite qui vaut au 1er magistrat d’être convoqué fin Octobre par le tribunal de Saint-Pierre comme nous apprend le Quotidien de ce mercredi 10 Septembre 2014.
Publicité