publicité

Pas de revalorisation, mais un "coup de pouce" pour les petites retraites

Le ministère des Affaires sociales avait initialement annoncé que les retraites inférieures à 1 200 euros ne seront pas revalorisées au 1er octobre. 

© D.R.
© D.R.
  • Réunion 1ère
  • Publié le

Deux jours après avoir annoncé que les retraites inférieures à 1 200 euros ne seront pas revalorisées au 1er octobre, le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le parlement, Jean-Marie Le Guen, annonce un "coup de pouce pour les petites retraites",  ce dimanche.

Il a précisé que l'augmentation "donnée en amont" en 2013 s'était révélée "plus importante que l'inflation" et il aurait pu y avoir cette année une baisse du montant des retraites, "évidemment ce que ne fait pas ce gouvernement"

Dans le Journal du Dimanche, Manuel Valls déclare aussi que le gouvernement entend "compenser l'effet négatif de l'inflation sur les petites retraites", sans autre précision. Il devrait préciser les contours de ce "coup de pouce", lors de sa déclaration de politique générale, prévue mardi à l'Assemblée nationale. Vendredi, le gouvernement avait invoqué la "très faible inflation" pour justifier la stagnation des retraites modestes, qui devait être augmentées au 1er octobre.


Sur le même thème

  • société

    Les anti-PMA défilent à Saint-Denis

    Plusieurs dizaines de personnes, venues de toute l'île, défilent contre ce samedi matin l’extension de la PMA à toutes les femmes. La mesure, votée le 27 septembre dernier à l’Assemblée Nationale, donne lieu à une levée de bouclier des anti-PMA.

  • société

    Une tournée pour aider ceux qui aident

    Leur dévouement relève de la vertu. Ils ne comptent ni les heures, ni l'énergie dépensée, aidant familial c'est un sacerdoce ! A la Réunion, 46 000 personnes s'occupent d'un parent ou d'un proche malade ou diminué par un handicapé.  

  • société

    La République, fière de ses cadets

    Une belle cérémonie sur le tarmac de la base 181 ce vendredi matin. La sortie de la 14ème promotion des cadets de la police nationale. Après 12 mois de formation, ces jeunes vont assurer la paix et de la sécurité en commissariat ou à la Police de l'Air et des Frontières     

     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play