réunion
info locale

Avec la grève d’Air France, les prix des chambres s’envolent à La Réunion comme à Paris

société
Avions Air France à Roissy
Des avions d'Air France sur le tarmac de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle, le 15 septembre 2014, au deuxième jour de la grève des pilotes de la compagnie. ©(MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)
Le comparateur des prix d’hôtel Trivago constate l'augmentation du prix des hôtels situés à proximité des aéroports depuis le début de la grève d’Air France. Saint-Denis de La Réunion, avec une hausse de 14%, n’échappe pas au phénomène, qui touche les abords des aéroports.
Dans le monde du commerce, tous les bénéfices sont bons à prendre. Avec la grève d’Air France, les voyageurs à la recherche d’une chambre d’hôtel pour attendre tranquillement leur future correspondance a explosé. Les gérants ont immédiatement sauté sur l’aubaine en augmentant le prix de leurs chambres de 44% à Roissy et de 36% à Orly. Trivago le comparateur de prix note ainsi : « une nuit d’hôtel à Roissy-en-France qui coûtait en moyenne 131 euros les deux premières semaines de septembre était facturée environ 189 euros le mardi 16 et le mercredi 17 septembre au début de la grève » et de poursuivre : « Il en va de même à la plate-forme d’Orly. Une nuit d’hôtel près de la seconde piste parisienne qui coûtait en moyenne 130 euros les deux premières semaines de septembre était de 177 euros en moyenne les deuxième et troisième jours de la grève Air France ».
 
14% d'augmentation à La Réunion
 
La Réunion n’est pas épargnée par le phénomène. Le prix des chambres d’hôtel à augmenté de 14% sur le chef-lieu. Les voyageurs prêts à partir se retrouvent piégés à Saint-Denis et donc obligés de payer le prix fort.
Ce phénomène de la double peine (Ndlr : pas d’avion et augmentation des prix de l’hôtellerie) est moins marqué en province, mais Trivago note une hausse des tarifs des nuitées à Lille et Toulouse, respectivement de 6 et 4%.
Les hôteliers de la capitale suivent le mouvement. Jamais, depuis 2 ans, une chambre standard n’avait été facturée 231 Euros. Au début du mois de Septembre, pour la même prestation, un couple devait débourser 217 Euros, c’est inférieur à Orly ou Roissy, mais cette aubaine conjoncturelle a de quoi agacer les voyageurs.
Publicité