publicité

Saint-Leu : Lily, la tortue harponnée, toujours en soins intensifs à Kélonia

Lily, tortue victime d’un braconnier, est soigné à Kélonia depuis dimanche. Le reptile marin a été harponné au niveau de la tête provoquant des hématomes aux yeux.

Lilly dans l'infirmerie de Kelonia © Réunion1ere
© Réunion1ere Lilly dans l'infirmerie de Kelonia
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Comment rester indifférent face au calvaire de cette tortue ? Lily a été sauvée par des badauds. Ils l’ont arraché des mains du braconnier qui sortait du lagon avec la jeune tortue imbriquée (espèce en voie d’extinction). Sans l’intervention de ces témoins, le reptile marin aurait fini au fond d’une marmite.
Depuis, les vétérinaires de Kélonia (anciennement ferme Corail) tentent de la sauver. La jeune victime vit suspendue dans harnais. Il est encore trop tôt pour la lâcher dans un bassin d’eau de mer. Son œil gauche est encore fermé par la blessure. Elle pourrait se cogner contre le bord et s’infliger de nouveaux traumatismes.
 
Prison ferme et amende
 
Les policiers de Saint-Pierre, comme les gendarmes du Sud recherchent activement le braconnier. S’il est démasqué, il sera alors jugé pour braconnage d’une espèce inscrite sur la liste rouge du patrimoine biologique de l’humanité. Il pourrait être condamné à de la prison ferme. A Mayotte et à Tahiti, des braconniers de tortues marines ont été condamnés respectivement à 4 et 3 mois de prison ferme (Ndlr : 3 ans maximum). La justice peut ordonner la saisie de son matériel de pêche, de son véhicule et lui infliger une amende de 15 000 Euros.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play