Ebola : des enfants sous surveillance médicale à Dallas. Nouvelle suspicion de cas à Hawaï

santé
Ebola : un cas au Texas
Le Texas Health Presbyterian Hospital où un homme atteint d'Ebola est hospitalisé ©LM OTERO / AP / SIPA
Un patient à été place en isolation hier à l'hôpital d'Honolulu. Il pourrait être lui aussi infecté par le virus Ebola. A Dallas, des enfants auraient été en contact avec le patient diagnostiqué mardi. Par ailleurs, un de ses proches est surveillé de près médicalement.
Les services de prévention avaient affirmé que durant quelques jours, le malade avait potentiellement pu contaminer d'autres personnes autour de lui. Entre entre le 25 septembre, date du début des symptômes, et le 29 septembre, où il a été placé en quarantaine à l'hôpital de Dallas. Cette hypothèse se confirme aujourd'hui.

Cinq enfants auraient été en contact avec le malade durant ces quelques jours. Ils sont aujourd'hui confinés chez eux, loin de leur école, et sont sous étroite surveillance médicale selon USA Today (lien en anglais). Le directeur de l'école secondaire Emmett J. Conrad de Dallas a informé les parents qu'un élève «aurait été en contact» avec le malade mais qu'il ne présentait «aucun symptôme». «On lui a conseillé de rester chez lui», a ajouté le proviseur, David Hamilton, dans un courrier obtenu par l'AFP.
 
Un proche du patient infecté est considéré par les autorités médicales comme un potentiel second cas d'Ebola. «Nous avons peut-être un autre cas d'Ebola, qui est un proche du premier patient», a confié Zachary Thompson dans une interview à une chaîne locale de télévision. 
 
Par ailleurs, trois membres de l'équipe médicale qui ont traité le malade durant son transfert à l'hôpital ont été testés négatifs mais eux aussi seront suivis pendant 21 jours, la durée maximale d'incubation.

enfin, un homme subit actuellement une batterie de tests à l'hôpital d'Hawaï. Il présente également les symptômes de la maladie selon le site The Blaze.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live