Ebola : une centaine de personnes suivies au Texas

santé
virus ebola
L'identification des personnes avec qui le patient infecté par le virus Ebola a été en contact est un enjeu crucial. Les autorités sanitaires du Texas veulent empêcher que le virus ne s'étende, alors que plus de 100 personnes ont été en contact avec le malade avant son diagnostic.
Thomas Eric Duncan aurait été en contact direct avec douze à dix-huit individus, et avec plus d'une centaine de personnes indirectement. Parmi ces derniers, les trois employés de l'ambulance l'ayant conduit à l'hôpital, et cinq enfants fréquentant quatre écoles différentes. Les établissements scolaires fréquenté par les enfants n'ont pas fermé, mais un nettoyage des locaux est prévu. Les parents d'élèves ont été prévenus et certains ont refusé de renvoyer leurs enfants en classe.

Les quatre membres de la famille de Thomas Eric Duncan au Texas doivent rester confinés chez eux jusqu'au 19 octobre sans recevoir de visite. Ils devront également se soumettre à des tests sanguins et signaler d'éventuels symptômes. "Nous avons mis en place un protocole pour protéger les gens et arrêter la propagation de la maladie", a déclaré David Lakey, le ministre de la Santé du Texas.

La décision de détruire les effets personnels du malade et de nettoyer son appartement a été prise mais les autorités éprouvent une grande difficulté à trouver un laboratoire de décontamination qui accepte de le faire.