publicité

La Réunion valorise l'ensemble de ses déchets électroniques

Installée dans la zone franche de Saint-André depuis juillet 2007, l'entreprise « Réunion Valorisation Réunion » inaugure aujourd'hui une nouvelle unité de dépollution capable de traiter tous les types de déchet électroménagers.

Depuis 2010, la collecte des DEEE ne cesse d'augmenter (+ 96% en 4 ans). © Aurore Turpin
© Aurore Turpin Depuis 2010, la collecte des DEEE ne cesse d'augmenter (+ 96% en 4 ans).
  • Réunion 1ère avec Infocom
  • Publié le , mis à jour le

Stocker, démanteler, trier :  depuis sept ans la société Réunion Valorisation Environnement (RVE)  recycle les déchets d'équipement électrique et électronique (D3E) de l'île. En 2013, elle a ainsi collecté près de 5 500 tonnes de ces déchets (sur un total annuel estimé à prés de 17 000 tonnes). Pour autant , une grande partie devait être envoyée en métropole, par conteneur, à grand renfort de CO2 et d'argent, pour y être dépollué (c'est a dire pour retirer des carcasses électriques, les substances toxiques à la fois pour l'homme et l'environnement). 

Avec l'inauguration, aujourd'hui même, de la nouvelle unité de dépollution de la RVE, La Réunion devient le premier département de France disposant d'un seul et unique site capable de traiter l'ensemble des D3E et notamment les 1350 tonnes de gros électroménagers froid (réfrigérateurs, congélateurs...). Les substances toxiques retirées (gaz) seront toujours envoyées en métropole. Traiter un si faible volume ne serait pas rentable à La Réunion. Désormais un seul conteneur sera nécessaire pour ce transfert contre 270 l'année précédente.

 

La présentation de la nouvelle unité de dépollution a eu lieu ce jeudi 9 octobre 2014 © Aurore Turpin
© Aurore Turpin La présentation de la nouvelle unité de dépollution a eu lieu ce jeudi 9 octobre 2014


Reportage réalisé par les étudiants M2 Infocom (Université de La Réunion) : Aurore Turpin, Yasmine Lara Lemoine, Alyssa Mariapin, Raphaëlle Lakia Soucalie et Corentin Arnaud.
 

Les DEEE en chiffres

En France, déjà prés de cinquante structures de traitement de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) sont en place. Chaque année, près de 1,7 million de tonnes de ces déchets sont produits. Soit 16 à 20 kg par personne et par an. La consommation d'équipements électriques et électroniques évoluent de 2 à 3% par an chez les métropolitains. À la Réunion, elle a augmenté de 96% ces quatre dernières années. En 2013, 547 723 appareils ont été collectés, soit 6,4 kg par Réunionnais. 40% de ces appareils concernent le Gros Électroménager Hors Froid (machine à laver, lave vaisselle,...).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play