Afrique du Sud : la «guerre des taxis» fait une victime

monde
Pretoria
Le palais de justice de Pretoria, en Afrique du Sud. ©Wikipedia-PHParsons
Une «guerre» entre deux compagnies de taxis a fait un mort à Pretoria ce mercredi. Une femme, prise dans un échange de coups de feu, a reçu une balle dans la tête.
Trois chauffeurs de taxi ont été arrêtés par la police selon RFI, et comparaîtront lundi devant la justice. Ces hommes sont soupçonnés d’être impliqués dans la fusillade qui a coûté la vie à une mère de famille de 39 ans.
 
Mercredi, celle-ci se rendait à son travail dans la voiture d’une amie. Mais sur la route, les deux femmes se sont retrouvées au centre de tirs croisés. La passagère a reçu une balle en pleine tête, et la conductrice a été blessée à la main.
 
Deux compagnies de taxi rivales
 
Selon les autorités, les deux femmes sont les victimes collatérales d’une guerre entre deux compagnies de taxi rivales. Celles-ci se disputent la Old Pretoria Road, un axe qui relie Johannesburg à Pretoria. Une compagnie de taxi implantée dans le township d’Alexandra aurait ouvert les hostilités en essayant de prendre des passagers sur cette route, normalement utilisée par les taxis Ivory Park.
 
Sous couvert d’anonymat, un chauffeur a déclaré dans la presse que les deux compagnies rivales tenteraient à nouveau d’occuper la route la semaine prochaine. Selon cet homme, « la guerre est loin d’être finie ».
Les Outre-mer en continu
Accéder au live