Les 7 thoniers de la Sapmer vont quitter La Réunion

économie
Thonier senneur
©Sapmer
Faute de chiffre d'affaire suffisant, les navires de la Sapmer vont mettre le cap sur les Seychelles. 
La Sapmer a décidé de larguer les amarres. Ses thoniers vont quitter les quais réunionnais pour les Seychelles. C'est ce que relate le journal Le Marin ce mercredi 5 novembre 2014. Tous les navires de l'armement réunionnais seront, à terme, basés à Mahé, y compris les deux unités actuellement en construction au Vietnam.

Depuis le début de l'année, la Sapmer enregistre un net recul de son chiffre d'affaire et cherche, par cette délocalisation, à réduire les dépenses. Parallèlement, l'armement dirigé par Jacques de Chateauvieux (PDG de Jaccar Holdings, actionnaire majoritaire de la Sapmer) mise sur une augmentation importante des prises. Chaque navire aura pour objectif annuel de capturer quelques 8 000 tonnes de thons contre 5 500 actuellement. Les thoniers ne reverront donc plus les côtes réunionnaises puisque toutes ces prises sont débarquées à l'île Maurice ou se trouvent les usines de transformation de la Sapmer.

Et si ce plan de "réorganisation" n'est pas suffisant, l'armement pourrait mettre en vente deux de ses navires, le " Bélouve" et le "Dolomieu" selon le Marin.

Abandon du pavillon français avec des thoniers basés aux Seychelles et transformation de la matière première à l'île Maurice, selon Sylvie Roux, délégué générale de la CFDT maritime Bretagne : " A terme, il y aura forcément des conséquences sociales. L’armement réunionnais emploie une centaine de marins Bretons réunis hier à Concarneau.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live