1400 Réunionnais ne sont jamais revenus de la Grande Guerre

histoire
20141111 gerbe fleu
©Réunion1ere
15000 Réunionnais ont été mobilisés pour la guerre 14-18. 4000 resteront à Madagascar pendant la période. 1400 ont péri dans les tranchés ou emporté par les maladies.
Le monument aux morts du quartier de Petite-Ile à Saint-Denis renferme un peu de terre de Douaumont, là où se trouve le fort qui domine le champ de bataille de Verdun.
 Un fort pris par les Allemands le 25 février 2016 et repris   24 octobre 1916, par le régiment d'infanterie coloniale du Maroc (RICM) renforcé de tirailleurs sénégalais et somalis, le 4e régiment mixte de zouaves et tirailleurs (4e RMZT) et le 321e régiment d'infanterie (321e RI) dont faisaient partie des Réunionnais.

Les Réunionnais qui ont survécu à la Grande Guerre sont pour la plupart retournés dans leur île, en affrontant des conditions de voyage par bateau très difficiles.  
Ils ont aussi ramené avec eux la grippe espagnole.
L’épidémie provoqua la mort de 7000 personnes en deux mois. La Réunion ne comptait alors que 170 000 habitants
 
Une cérémonie du souvenir s’est déroulée devant le monument aux morts de Petite-Ile avec la participation des collégiens de Jules Reydellet.

En images avec Henry-Claude Elma et Alexandra Pech

En Interview :
  • Gounavady Sanbassouredy, élève collège Reydellet - Saint-Denis
  • Kristof Langromme directeur office national des anciens combattants - Réunion
  • Thierry Pincemaille, directeur office national des anciens combattants - Réunion
  • Claude Vinh-San, vice président fondation maréchal de Latte
  • Gilbert Annette,maire de Saint-Denis
  • Alexandre Victoire, élève collège Reydellet - Saint-Denis