Surfacturations chez SFR : lancement d'une action collective pour réclamer le remboursement

consommation
SFR
©WILFRIED LOUVET / ONLY FRANCE
SFR a été condamné le 13 juin dernier pour abus de position dominante. De 2000 à 2012, la société avait surfacturé les appels vers les autres opérateurs présents à La Réunion. Les abonnés lésés peuvent exiger de se faire rembourser. Le site actioncivile.com lance une action collective en ce sens. 
De 2000 à 2012, SFR a surfacturé les communications vers les autres opérateurs sur l'île de la Réunion. Cette pratique a abouti à la condamnation, en juin dernier, de l'opérateur par l'Autorité de la concurrence pour abus de position dominante, ouvrant ainsi la voie à une indemnisation massive des abonnés.

SRR, filiale à 100 % de SFR, est le premier opérateur à avoir commercialisé des offres de téléphonie mobile sur l'île de la Réunion. Seul opérateur jusqu'en 2000, SFR a conservé plus de la moitié du marché sur ce territoire. Cependant, dès l’apparition de la concurrence à la fin de l’année 2000, SFR a pratiqué des différences de prix excessives sur le territoire réunionnais, entre, d'une part, les appels passés vers son réseau (« on net ») et, d'autre part, les appels émis vers les réseaux concurrents (« off net »).
 
SFR facturait ainsi de 3 à 24 centimes d'euro plus cher les appels passés vers les réseaux des autres opérateurs avec pour conséquence d'importants surcoûts pour les abonnés.

Le site ActionCivile.com propose aux abonnés lésés de se regrouper afin d’obtenir un dédommagement. La date limite pour se joindre à l'action a été fixée au 31 janvier 2015. A 15H40, 211 personnes s'étaient inscrites sur la page d'actioncivile.com.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live