publicité

A Sainte-Marie, réduire les déchets en limitant le gaspillage à la cantine

Le collège Jean d’Esme  depuis 6 ans fait un effort permanent pour réduire les déchets des denrées alimentaires

© Réunion1ere
© Réunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
« Il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre ». A la cantine de Jean d'Esme, les collégiens  de Sainte-Marie sont invités à demander des portions plus petites s’ils n’ont pas l’intention de manger tout ce qu’il y a dans leur assiette.
Mais le personnel de la restauration scolaire est vigilant : les repas doivent être équilibrés
 
Le résultat est là : moins de 100 kg de relief des repas partent à la poubelle chaque jour. On trouve beaucoup de légume.
 
Ce sont les éco-délégués eux même qui sont chargés de sensibiliser leurs camarades dans une démarche citoyenne et participative.
 
En images avec Jacques Payet, Francis Bourgouin et Frédéric Testa
En Interview
  • Carla, éco-déléguée - Classe de 5e
  • Hugo, éco-délégué - Classe de 5e
  • Florian, éco-délégué  - Classe de 6e
  • Dominique Fruteau- Razé, pprincipale du collège Jean d'Esme
  • Sylvain Sadeyen, magasinier en restauration
  • Patrick Grankoff , professeur SVT
REDUCTION DECHETS ALIMENTAIRES

 

Sur le même thème

  • société

    Une tournée pour aider ceux qui aident

    Leur dévouement relève de la vertu. Ils ne comptent ni les heures, ni l'énergie dépensée, aidant familial c'est un sacerdoce ! A la Réunion, 46 000 personnes s'occupent d'un parent ou d'un proche malade ou diminué par un handicapé.  

  • société

    La République, fière de ses cadets

    Une belle cérémonie sur le tarmac de la base 181 ce vendredi matin. La sortie de la 14ème promotion des cadets de la police nationale. Après 12 mois de formation, ces jeunes vont assurer la paix et de la sécurité en commissariat ou à la Police de l'Air et des Frontières     

     

  • société

    2894 signatures contre le projet de carrière à Saint-André

    Grande mobilisation des riverains du chemin Patelin à Saint-André. Ce Jeudi après-midi, les pétitions contre le projet le projet de carrière seront remises au commissaire enquêteur. Entre les pétitions papier et celles en ligne, 2894 de signatures ont été été recueillies

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play