réunion
info locale

Continuité territoriale : les positions tranchées de Didier Robert et Michel Vergoz

politique
201412020 robert Vergos
©Reunion1ere
Le sénateur et président de la Région Réunion a fait voter un amendement au Sénat transférant 10 millions d’euros du budget du RSMA en faveur de la continuité territoriale. Un amendement qui soulève de nombreuses protestations.
Le gouvernement dans son projet de budget pour l’Outre-mer a décidé une baisse du financement de la continuité territoriale en proposant l’aide au  voyage tous les trois ans à partir de 2015.
Une économie de 11 millions d’euros pour le budget 2015.
Très en colère de cette décision, Didier Robert avait annoncé que le dispositif actuel serait maintenu par la Région.
Une manifestation  s’est déroulée mi novembre devant la préfecture pour demander le maintien de l’aide de 360 euros pour les contribuables ayant un quotient familial  inférieur à 26 030 euros.
 
La semaine dernière  lors de l’examen du projet de budget 2015 les sénateurs ont voté un amendement qui prévoit 10 millions d’euros pour financer la continuité territoriale en réduisant d'autant le budget du Service Militaire Adapté.
Une décision jugée incompréhensible par le ministre de l’Outre-mer George Pau-Langevin. Monique Orphée, députée socialiste  parle de coup bas porté à la jeunesse.
 
Didier Robert invité politique du JT de Réunion1ere dimanche soir, 30 novembre, a déclaré que le SMA n’est à aucun moment remis en question et que le gouvernement avait les moyens de trouver les 10 millions d’euros pour boucler le budget.
 
 
Lundi 1er décembre, en direct de Paris, le sénateur socialiste Michel Vergoz a déclaré dans le journal télévisé de 19h que 40% du budget d’investissement du SMA a été amputé par le vote de cet amendement et que l’Assemblée Nationale rétablira le budget du Service Militaire Adapté dans son intégralité