publicité

Profanation de 59 tombes au cimetière de l’Est à Saint-Denis

Des croix brisées, des statues décapités, des pierres tombales renversées, les familles venues constatées les dégâts sont consternées.

© Réunion1ere
© Réunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Pour les familles c’est l’incompréhension. Elles se demandent ce que l’on peut bien revendiquer en agissant ainsi.
Des croix et des statues ont été retrouvées, jetées sur la quatre-voies qui longe le cimetière.
 
Les tombes du cimetière de l’Est ont été profanées pour la troisième fois depuis la Toussaint selon des témoins.
Samedi dans la nuit, les policiers arrêtent un homme de 32 ans qui s’acharne sur les tombes.
Il déclare agir ainsi pour aller en prison.

Les familles regrettent l’absence de gardien au cimetière de l’Est

En images avec Céline Rolland, Marie-Ange. Frassati et Frédéric Testa
En interview
  • Des familles consternées
  • Thierry Rhodope, fossoyeur
PROFANATION CIMETIERE DE L EST

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play