publicité

L’évadé du gang des gonds toujours en cavale

Il est en cavale depuis trois jours. Christopher François, 22  ans, s’est évadé de la prison du Port, ce vendredi 26 Décembre 2014. Il était incarcéré depuis le 4 Septembre pour son implication dans une cinquantaine de cambriolages.

© Facebook
© Facebook
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Les évasions des prisons réunionnaises sont rares. Tout le monde a en mémoire celle de Juliano Verbard, évadé de Domenjod. Le 12 juin 2009, les adeptes du gourou Saint-Paulois n’avaient pas hésité à détourner un hélicoptère de Mafate pour permettre à leur chef, son bras droit, et le père de son petit ami, de quitter le centre de détention de Saint-Denis.

Plus récemment, trois détenus de la maison d’arrêt de la Plaine-des-Galets étaient passés par les faux plafonds pour prendre la poudre d’escampette. Le premier des fuyards avait été repris sur place. Victime d’une entorse, il n’avait pas réussi à suivre ses complices. Les deux autres hommes avaient été cueillis pour l’un au domicile familial et pour le second grâce à ses parents qui l’avaient ramené à la case prison.

Incarcéré dans le quartier à « responsabilité »

Christopher François, 22 ans, avait été jugé et incarcéré le 4 Septembre 2014 pour avoir participé à une cinquantaine de cambriolages. Il était libérable en 2018 et avait passé 111 jours en détention sans se faire remarquer. Le Portois bénéficiait de la confiance du monde pénitentiaire et purgeait sa peine dans le quartier à responsabilité. Un lieu où les conditions de vie sont plus souples.

Selon toute vraisemblance, le fuyard a mis à profit ces conditions de détention aménagée. Il a scié les barreaux de sa cellule, puis rampé jusqu’à un grillage où un complice l’attendait. Là, profitant de l’obscurité il a franchi le mur d’enceinte.

Policiers et surveillants supposent que Christopher François s’est évadé pour passer le réveillon libre et qu’il reviendra de lui-même dès le 2 Janvier. Cependant, cette hypothèse n’étant pas certaine, un avais de recherche a été diffusé. La photo et le curriculum vitae du Portois sont entre les mains de toutes les forces de l’ordre du département.

A La Réunion, toutes les cavales des délinquants ont une fin. Difficile d’échapper aux forces de l’ordre en restant sur l’île. A l’issue de son arrestation, Chistopher François sera jugé pour cette évasion par le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Cette peine n’est pas cumulable avec celle prononcée par le tribunal de Saint-Pierre, elle viendra s’ajouter et donc repousser d’autant la date de libération de l’évadé.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play