Meurtre des époux Aho-Nienne : une Saint-Andréenne en garde à vue

faits divers
Le Chapiteau discothèque Monvert les hauts
©Réunion 1ère (Patrick Smith)
Les investigations des policiers de la Sûreté départementale se poursuivent. Une complice des quatre mis en examen est entendue depuis ce mercredi 28 Janvier 2015.Elle était dans la voiture avec les braqueurs, le soir de la tragédie.
Mardi soir, après les mises en examen des quatre suspects et leur placement en détention provisoire, le procureur de la République de Saint-Pierre signalait que l’enquête n’était pas terminée. Il soulignait que les inspecteurs de la Sûreté départementale étaient à la recherche d’éventuels complices.
Le Journal de l’île révèle, dans son édition quotidienne, que les fameuses investigations évoquées par le parquet ont abouti, ce mercredi avec l’arrestation d’une femme à Saint-André.

Amie d’Eveline Filomar et Jimmy Célina, elle était présente dans la voiture, le soir du braquage sanglant. Les deux couples ont reconnu son implication dans ce triste fait divers. En revanche, elle se serait bornée à un rôle subsidiaire en restant au volant du véhicule.
                  
L’odorologie confirme sa présence dans la voiture
 
Originaire du 19ème kilomètre au Tampon, elle vit désormais dans l’Est. Amie de longue date d’Eveline Filomar, elle aurait participé à l’élaboration du plan d’attaque des époux Aho-Nienne.

Le nom de ce cinquième suspect a été découvert par les enquêteurs spécialisés dans l’analyse des données informatiques. 
Une piste confirmée par l’odorologie. Cette technique, utilisée pour la première fois dans une enquête à La Réunion, permet de recueillir les molécules odorantes de chaque individu, de les analyser et donc de déterminer si une personne était sur les lieux d’un crime.

La voiture utilisée par les braqueurs a parlé. La Saint-Andréenne faisait partie de l’expédition meurtrière. Comme ses complices, elle devrait donc se retrouver sur le banc de la cour d’assises.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live