Risque requin : l'arrêté préfectoral reconduit mais assoupli

société
20140515 Plage
©Gilbert Hoair
L’arrêté préfectoral restreignant la pratique des activités nautiques a été reconduit jusqu’au 15 février 2016. Mais la nouvelle version ménage des exceptions dans le lagon, les espaces aménagés surveillés, et dans des "zones d’expérimentation opérationnelles".
La décision a été annoncée à l'issue du comité de réduction du risque requin qui s’est réuni cet après-midi à Saint-Denis. Les zones d'expérimentation se situeront à Saint-Paul, sur les sites de Boucan, des Aigrettes, des Roches Noires et des Brisants; sur le spot de Trois-Bassins; et à Saint-Leusur les sites de la Tortue, du Cimetière, et sur la Gauche de Saint-Leu.

Les trois communes concernées devront mettre en place, sur ces sites, des dispositifs pour faire face au risque requin. Il pourra s'agir de filets, drumlines, caméras de surveillance, moyens acoustiques ou encore vigies, selon les choix opérés par les communes.