publicité

Grève : une très forte mobilisation des personnels selon la CGTR Educ'action

Dans un communqué, la CGTR Educ'action se félicite de la très forte participation des personnels de l'Education nationale à la grève de ce 19 Mai.

© Réunion 1ère (Nadine Bachelot)
© Réunion 1ère (Nadine Bachelot)
  • Réunion 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Communiqué de la CGTR Educ'action sur la mobilisation du mardi 19 Mai pour l'abandon de la réforme du collège

La CGTR EDUC'ACTION se félicite de la très forte participation des personnels de l’éducation nationale à la grève du 19 mai  2015  et ce malgré la difficulté de mobiliser le lendemain d’une rentrée. 

Cela prouve, si besoin est, la forte détermination des personnels et leur profond mécontentement face à une  reforme menée  sans la moindre concertation et qui s'avère dangereuse  pour nos élèves et pour  le service public d’éducation 

Il y a fort longtemps qu'on n'avait pas assisté à une mobilisation d'une telle ampleur. Même l'autorité académique concède, de manière confidentielle, que la mobilisation était  .
 
 Les estimations partielles, partiales , taillées et fabriquées sur mesure par  le rectorat pour tenter désespérément de minorer un mouvement qu'elle sait massif ne changent rien à la réalité :  Les personnels se sont particulièrement mobilisés :

Ainsi , selon les remontées du terrain  c’est plus de 50% de  personnels  qui ont fait grève à l'appel de l'intersyndicale de l'éducation( CGTR EDUC'ACTION, SAIPER PAS 974, FNEC FP-FO, , SNALC ,SUD EDUCATION, FSU )  avec des taux de grévistes allant jusqu’à  entre 80% et 100 % dans certains collèges  

Carton rouge pour le Recteur 
 
La CGTR EDUC’ACTION  regrette l’attitude irrespectueuse  du recteur d’académie qui a traité  la délégation intersyndicale avec un mépris et une suffisance inacceptables pour un représentant de l’Etat qui a en charge pourtant  de veiller à l’établissement d’un   dialogue social de qualité
 
Ce n’est pas en insultant  les représentants  syndicaux notamment  « d’irresponsables ….. »   que l’on répond à la colère et aux inquiétudes  des personnels.
 
Nous ne le répéterons jamais assez : les meilleures réformes sont les réformes partagées et non pas les réformes imposées
 
A cet égard,  la ministre de l’éducation nationale serait  bien inspirée d’entendre la voix majoritaire des personnels   ( portée par l’intersyndicale)  qui s’élève contre cette réforme tout comme le mécontentement des citoyens ( réforme des collèges rejetée par plus de 61% des français – sondage récent)   
 
La CGTR EDUC’ACTION  reste pleinement mobilisée et entend poursuivre dans l’unité la plus large le combat  pour :
 
- L’abandon  de cette réforme  des collèges 
 
A Saint-Denis, le 19 mai 2015
LA CGTR EDUC'ACTION 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play