Saint-Denis : deux mineurs suspectés du meurtre de Solange Rivière

faits divers
Résidence des Lataniers à Saint-Denis meurtre
©Réunion 1ère
L’enquête des inspecteurs de la brigade criminelle progresse. Trois semaines après le meurtre de Solange Rivière, 85 ans, deux mineurs sont activement recherchés. Ils ont établi le portrait robot de l’un des suspects.
Le 16 août 2015 en début d’après-midi, la fille de Solange Rivière retrouvait le corps sans vie de sa mère. La femme âgée de 85 ans gisait sur le lit de son petit appartement de la résidence des Lataniers à Saint-Denis.
 
L’enquête, confiée aux inspecteurs de la brigade criminelle de la Sûreté départementale, est toujours dépendante de l’audition du principal suspect dans ce dossier.
Le jour du crime, le mari de la fille de la victime, a aperçu un jeune homme quittant les lieux précipitamment.

Des prélèvements d’ADN
 
La description fournie par le gendre de la victime et les différents témoignages des voisins ont permis d’établir le portrait robot d’un individu gravitant dans le secteur la veille et le jour du crime.

De plus, trois semaines plus tard, les policiers ne recherchent pas un, mais deux mineurs. Le Quotidien de La Réunion révèle que des prélèvements d’ADN ont été réalisés par les équipes scientifiques dans le logement de la défunte. Les résultats des analyses tomberont dans les prochains jours. Ils devraient être déterminants dans l’identification des meurtriers présumés.