publicité

Le Dipavali est fêté également dans l’intimité de la famille

Des défilés, des spectacles, des feux d’artifice sont organisés dans les grandes villes de La Réunion, comme à Saint-André. Mais le Dipavali est aussi une fête familiale.

© Jean-Yves Sambimanian (Mairie de Saint-André)
© Jean-Yves Sambimanian (Mairie de Saint-André)
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le

« C’est une fête d’amour et de partage » souligne Selvam Chanemougame de l’association Tamij Sangam. « Cet appel à la fraternité fait partie des valeurs du Dipavali ».
L'association a lancé le Dipavali populaire que l'on connaît aujourd'hui, en 1990.
Pour le grand public, cette fête est l'occasion du grand défilé dans les rues des grandes villes de l'île.
Celui de Saint-André remporte chaque année un grand succès.
Mais le Dipavali se célèbre aussi dans un cercle plus intime.
La célébration comprend des offrandes, des prières des chants et des incantations à Ganesh mais aussi à  Lakshmi la déesse de la prospérité et de la famille.
La Dipavali, fête religieuse, prend tout son sens.
 
En images avec Isabelle Allane

Le Dipavali est une fête religieuse et familiale

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play