réunion
info locale

La Réunion : les compagnies aériennes suspectées d’entente illicite

économie
Aéroport de Gillot : Travaux sur les pistes
©Daniel Fontaine (Réunion 1ère)
Les compagnies aériennes desservant La Réunion s’entendraient pour fixer les prix des billets. Une enquête a été confiée sur ce sujet à la direction de la concurrence par Emmanuel Macron, ministre des finances indique la presse nationale.
La presse nationale se fait l’écho dans son ensemble de l’enquête de la direction générale de la concurrence (DGCCRF). Le Figaro indique quelle a demandé des « clarifications » à plusieurs compagnies sur leurs pratiques tarifaires en raison de soupçons sur : « une « forme d’entente » sur les prix », a indiqué ce mardi 16 Février 2016 le ministre de l’économie Emmanuel Macron.
 
Des augmentations simultanées 

Air-France sur son site, comme les journaux, souligne que cette révélation est liée à l’intervention de Thierry Robert, député de La Réunion lors des questions au gouvernement devant l’assemblée nationale.
Le site précise que l’Etat est toujours actionnaire de la compagnie nationale à hauteur de 17%, d’où cette demande d’explication du ministre sur l’augmentation simultanée des prix de 20 à 30 Euros, sur les trois compagnies en même temps…
 
L’enquête ne se limite pas à La destination Réunion
 
Le site notretemps.com s’interroge sur cette pratique. Des soupçons ont été évoqués sur d’autres liaisons dans l’Hexagone et territoires nationaux…
Des demandes de clarification ont été demandées à Corsair, Air-Austral et Air-France.
Emmanuel Macron s’est engagée note le site boursier.com, à rendre compte des investigations et démarches de la DGCCRF. 
Publicité