réunion
info locale

30 ans en appel comme en première instance pour les accusés de la maison de l’horreur

justice
Revenir en appel devant la cour d’assises de Saint-Denis n’a pas fait varier la sentence : 30 ans de réclusion criminelle pour les deux accusés dans le procès de la maison de l'horreur.
Ils ont décidé de se pourvoir en cassation.