réunion
info locale

L’actu de la région : tensions à l’approche des élections à Madagascar et du référendum aux Comores

océan indien
Elections Comores
Le climat de tension semble monter d’un cran alors que les Comoriens iront prochainement se prononcer dans le cadre du référendum constitutionnel et que les malgaches devront choisir leur prochain président. Les autorités mauriciennes font face à de nouveaux cas d’importation de drogue.
Madagascar : le ministère de l’Intérieur rappelle le principe du devoir de réserve à l’approche des élections

L’Express de Madagascar révèle la parution hier, mercredi 25 juillet, d’une note signée du ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Tianarivelo Razafimahefa. Il y fait ainsi état des "errements de certains agents de l’administration" face à l’obligation de réserve et de neutralité politique.

Le ministre rappelle ainsi cette obligation de neutralité et de réserve, ajoutant :
 

"Par l’adoption, cette année, des nouvelles lois sur les élections, Madagascar entend organiser des consultations électorales crédibles, transparentes et fiables".


La note ministérielle insiste également sur le respect des règles sur le port de l’uniforme. Le document interne s’adresse principalement aux directeurs provinciaux du ministère, aux préfets de police, préfets, chefs de région, chefs de districts et chefs d’arrondissements administratifs.


Mayotte : les propos équivoques du ministre des affaires étrangères comorien

Mercredi 25 juillet, Souef Mohamed Elamine a tenu à nuancer les propos qu’il avait tenus lors d’une conférence de presse la veille à Moroni, explique Mayotte la 1ère. Selon le journaliste Chamsoudine Ali, le ministre des affaires étrangères comorien avait alors laissé entendre que les armes utilisées lors de la tentative d’attentat d’un vice-président comorien, samedi dernier à Anjouan, venaient de Mayotte.

Hier, il a précisé que les armes avaient été acheminées de l’Île aux parfums à Anjouan, mais lors de la crise séparatiste de 1997. Il faut dire que la tension est particulièrement forte au sein de l’archipel à l’approche du référendum constitutionnel sur la limitation du nombre de mandats présidentiels, qui se tiendra le 30 juillet prochain aux Comores.


Maurice : une présumée complice zambienne arrêtée pour importation d’héroïne

Samedi dernier, une employée de maison zambienne de 26 ans a été interpellée à l’aéroport de Plaisance après l’atterrissage d’un vol de la South African Airways en provenance de Johannesburg.

Les autorités découvrent d’abord, dans la valise de la jeune femme, 55 boulettes d’héroïne dissimulée dans une bouteille d’eau chaude en caoutchouc, avant que cette dernière avoue en transporter également dans son estomac. 16 autres boulettes seront ainsi récupérées. Au total, la valeur de la marchandise est estimée à 15 millions RS, soit 370 000 euros environ.

Ce jeudi matin, l’Express.mu annonce que les agents de l’Anti-Drug & Smuggling Unit ont interpellé une autre femme, zambienne également, qui voyageait sur le même vol. D’abord suspectée d’être elle aussi une mule, elle ne transporte pas de drogue, son rôle est en fait autre. La femme est soupçonnée d’avoir été envoyée pour superviser la livraison de la drogue à Maurice. Les deux femmes ont été placées en détention dans l’attente de leur jugement.
 
Publicité