Affaire des musées régionaux : le procès de Didier Robert renvoyé au 9 avril 2021

justice
Didier Robert est entendu dans l’affaire des Musées Régionaux.
Didier Robert est entendu dans l’affaire des Musées Régionaux. ©IMAZ PRESS
Didier Robert ne s'est pas présenté ce jeudi matin au tribunal correctionnel de Saint-Denis, où il devait répondre de faits présumés de prise illégale d'intérêts, abus de biens sociaux et concussion dans l’affaire de la SPL des Musées régionaux. L'audience a été renvoyée au 9 avril 2021.
Ce jeudi matin, le nom du président de Région Didier Robert figure au rôle d’audience du tribunal correctionnel de Saint-Denis. L’élu est en effet convoqué dans le cadre de l’affaire de la SPL (Société Publique Locale) Réunion des Musées régionaux pour y répondre de faits présumés de prise illégale d'intérêts, abus de biens sociaux et concussion. Didier Robert qui n'a finalement pas fait le déplacement jusqu'au tribunal ce matin. Ses avocats ont obtenu le renvoi du dossier pour cause de surcharge de travail. L'audience a donc été renvoyée au 9 avril 2021. 
 

Une charge de travail qui fait que pour nos cabinets respectifs, il n’était pas sérieusement possible de présenter une défense solide pour notre client. C’est la raison pour laquelle nous avons sollicité un délai pour préparer sa défense

Me Jean-Jacques Morel avocat de Didier Robert



L’enquête ouverte  en 2018  pour détournement de fonds publics et recel de détournement de fonds publics sous l'autorité du procureur de Saint-Denis Eric Tufféry avait conduit à l’audition de Didier Robert dans les locaux des gendarmes de la Section de recherche à la caserne Vérines, en septembre 2019, puis en juillet dernier. Des investigations lancées suite au rapport rendu l’époque par la Chambre régionale des comptes (CRC) sur la gestion et le fonctionnement de la SPL.
 

Une rémunération illégale

Les magistrats de la CRC s’étaient interrogés sur la rémunération nette mensuelle de 6 800 euros touchée au cours des années 2017 et 2018 "sans autorisation du conseil d’administration" de la structure dont il était le PDG.

La haute juridiction s'était aussi étonnée que Didier Robert ait bénéficié d'un salaire augmenté "de 52% par rapport à (celui) de son prédécesseur", et "concomitamment à la décision de mise en œuvre d'un plan de licenciement économique". Didier Robert avait démissionné de son poste de PDG en décembre 2018, en pleine crise des "gilets jaunes".

Des irrégularités qui avaient également été pointées du doigt par les salariés de la SPL. " Dès le départ, li lance la procédure des licenciements économiques pour 9 salariés et un mois après li octroi à li un salaire de 6800 euros avec effet rétroactif. Nous aimerait comprendre comment se fait-il que pou li navé et pou les salariés navé point ! " s'interroge Clara Derfla, secrétaire générale UR 974.

Dans cette affaire l’ancienne directrice de la structure est elle poursuivie pour recel de prises illégale d’intérêts. Décrite comme une proche de Didier Robert, elle avait vu son salaire être augmenté juste avant la signature de sa rupture conventionnelle.

 

Didier Robert plaide la bonne foi

Lors de l’annonce de son renvoi en correctionnelle au mois de septembre dernier, Didier Robert avait réagi en assurant qu’il démontrerait comment il avait "toujours travaillé avec sérieux et rigueur" à la direction générale de la SPL "pour installer une gestion saine et apaisée des musées régionaux et remettre cette société en ordre de marche".

"J'aurai à contester les griefs qui me sont aujourd'hui reprochés et à faire la démonstration qu'aucun enrichissement personnel ou abus ne peuvent m'être reprochés, avait encore déclaré le président de la Région. J'ai toujours agi dans l'intérêt de la société".

Ses avocats entendent plaider la relax. "Didier Robert n'a pas commis les délits qui lui sont reprochés. Nous nous emploierons à convaincre le tribunal. Ce n'est pas parce que l'on signale une irrégularité sur le plan des comptes que ça constitue ipso facto une infraction pénale" déclare Me Jean-Jacques Morel, avocat de Didier Robert.

Le reportage de Harry Amourani et Daniel Fontaine : 
 
Musées régionaux : report du procès de Didier Robert

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live