Les antilopes du Madhya Pradesh se shootent à l'opium

océan indien
Antilope
©DR
Elles y ont pris goût ! En Inde, des antilopes consomment de l'opium dès que les agriculteurs ont le dos tourné.
Depuis deux ans, la scène se répète, la nuit, dans l'Etat du Madhya Pradesh, dans le centre de l'Inde. Plusieurs dizaines d'antilopes s'introduisent dans les plantations d'opium. Et selon le Times of India qui rapporte les témoignages d'agriculteurs, une antilope peut consommer jusqu'à 300 boulettes d'opium en une nuit. Les antilopes, amatrices d'expériences psychotropes, auraient ainsi ravagé des dizaines d'hectares de plantation.
 
Les animaux se déplacent en troupeau de 50 à 100 individus mais ils consommeraient les boulettes d'opium seuls. C'est en tout cas ce qu'affirme un agriculteur qui vient de perdre deux hectares de culture.
 
Lorsqu'elle n'est pas illégale et destinée au trafic de drogue, la culture du pavot est utilisée par l'industrie pharmaceutique pour produire de la morphine. Il existe des cultures licites destinée à cet usage en Inde. Cependant, les opiacés pharmaceutiques (morphine, codéine, thébaïne) destinés à la consommation française sont principalement produits à partir de pavots cultivés légalement sous licence, en France, en utilisant directement la paille de pavot sans passer par l'opium.

Champ de pavot
Une antilope consommerait jusqu'à 300 boulettes par nuit ©wikipedia

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live