Chagos : Maurice va saisir la Cour Internationale de Justice de l’ONU

océan indien
Porte avions aux Chagos
©Wikipedia
Ce 30 Juin 2016, la Grande-Bretagne doit donner une date pour restituer les Chagos à Maurice. Si elle ne répond pas à cette exigence le chef du gouvernement mauricien confirme à l’Express local son intention de saisir la Cour Internationale de Justice de l’ONU.
Sir Anerood Jugnauth, premier ministre mauricien, revient ce 30 Juin 2016 sur le conflit qui oppose l’île Maurice à la Grande-Bretagne concernant l’archipel des Chagos. En 1967, les Britanniques font main basse sur ce chapelet d’îles situés dans le Nord de l’Océan Indien.
Avec l’accord des durigeants de l’île Maurice de l'époque, ils déportent les Chagossiens (Ndlr : environ 1500 habitants en 1965) vers l’île sœurs et les Seychelles afin d’installer une base militaire que la Grande-Bretagne partage depuis avec les Américains.
 
L’ONU pour arbitre
 
Les années passent et l’exile des exportés devient une source de conflit juridique entre les exilés et la Grande-Bretagne. La petite compensation financière versée aux Chagossiens lors de leur déportation ne parvient pas à refermer la cicatrice.
Pourtant, en 2008 la haute cour de justice britannique reconnaît le statut extraordinaire et militaire des lieux et déboute le Groupement des Réfugiés Chagos (GRC).
Aujourd’hui, la question de l’avenir du petit archipel de l’océan Indien devient un enjeu politique. Le premier ministre mauricien a demandé à ses interlocuteurs de Grande-Bretagne une date pour la restitution de ce territoire à l’île sœur. Afin de forcer Britanniques et Américains à quitter les Chagos, il se dit, dans l’Express de Maurice, déterminé à saisir la Cour Internationale de Justice de l’ONU. Une démarche qui pourrait faire plier la Grande-Bretagne et les Etats-Unis…