Chauves-Souris : Elles sortiront définitivement de chez vous !

environnement
Chauves-souris : dispositifs de sortie anti retour
Comment se débarrasser définitivement des chauves-souris qui s'invitent dans les faux plafonds des maisons et des batiments scolaires sans leur faire de mal ? Histoire de leur faire comprendre d'aller nicher ailleurs, une société a installé avec succès des dispositif de sortie à sens unique. 
Chauves-souris DEHORS ! C'est un aller sans retour tout en douceur que propose l'entreprise BHL. En partenariat avec ECO-MED Océan Indien une entreprise spécialisée dans l'expertise de la faune et la flore et sous couvert de la Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement, BHL a installé avec succès et pour la première fois à la Réunion des dispositifs de sortie à sens unique.

Il ne s'agit pas d'expulser Batman du plafond sans lui proposer de solution de relogement. Dans le même temps des gîtes de substitution pour Chiroptères, l'autre nom de la chauve-souris, ont donc également été aménagés. Les niches de substitution peuvent alors s'implanter dans les arbres ou sur les facades extérieures.
 
Cette méthode écologique répond parfaitement aux mesures de protection des espèces protégées à la Réunion. Un aménagement léger mais efficace et durable pour les bâtiments contre les chauves-souris 

Voici les shémas de dispositifs anti-retour fabriqués par BHL et installés à la résidence LES FILAOS à Saint-Pierre et à la ZUP 1 au Port
shéma n°1
shéma n°2
Dispositif de sortie à sens unique et sans retour : cette méthode permet la sortie des chauves-souris après le rebouchage des toitures. Le dispositif est fabriqué artisanalement par la société BHL
 
Et voici les habitacles de substitution qui permettent de reloger les chauves souris :
différents modèles de niches pour chauves souris
Parmi les 4 microchiroptères initialement connus à la Réunion, 2 espèces de microchiroptères sont présentes sur le territoire : Le Petit Molosse Mormopterus Francoismoutoui
et le Taphien de Maurice Taphozous Mauritianus.
Le petit Molosse anciennement M. Acetabulosus (renommé M. Francoismoutoui) est protégé au titre de l’arrêté du 19 février 1989 fixant des mesures de protection des espèces
animales représentés dans le département de la Réunion.

2 autres espèces sont considérées comme éteintes :
Scotophilus Borbonicus disparue depuis plus de cent ans et Boryptera alba, espèce énigmatique décrite qu’une seule fois par Bory de St Vincent (1801).

Cependant, les études récentes (Barataud and Giosa 2009) mettent en exergue la présence de 2 autres espèces potentielles.
morphologie d'une chauve souris