Coronavirus : 388 cas à La Réunion, dont trois soignants en Ehpad, un confinement renforcé pour Pâques [SYNTHESE]

coronavirus
Des tests de dépistages du coronavirus effectués à La Réunion.
Des tests de dépistages sont effectués à La Réunion. ©Imaz Press
Avec six nouveaux cas, ce samedi 11 avril, La Réunion compte désormais 388 cas de coronavirus. Trois cas ont été recensés dans des Ehpad où des tests sont menés. Commerces fermés dès 19h, plages et sentiers littoraux interdits : le confinement se renforce au 26e jour.
Six nouveaux cas ont été recensés par la préfecture de La Réunion et l'Agence Régionale de Santé, ce samedi 11 avril. La Réunion compte au total 388 cas de covid-19 depuis le premier enregistré le 11 mars.

A l'exception de jeudi dernier, où 14 nouveaux cas ont été recensés, le nombre de cas confirmés chaque jour semble être à la baisse depuis une semaine. Toutefois, la prudence est de mise, estiment les autorités qui demandent aux Réunionnais de ne pas relâcher la vigilance et de respecter strictement le confinement.
 

 

Pas de nouveaux cas en Ehpad

La préfecture de La Réunion et l’ARS indiquent, ce samedi, que dans le cadre des investigations en cours dans les Ehpad, « aucun nouveau cas confirmé positif au Covid-19 n’a été détecté chez les personnels ou les résidents ». 


Au total, trois soignants en Ehpad ont été testés positifs au coronavirus, dont deux hier. En début de semaine déjà, un soignant d’un Ehpad de Saint-Denis avait été testé positif au Covid-19. L'inquiétude grandit au sein de ces établissements de santé. 
 

Plages et sentiers littoraux interdits

En ce week-end de Pâques, les mesures de confinement ont été renforcées à La Réunion. Le préfet Jacques Billant a pris des arrêtés pour fermer les commerces dès 19 heures. La livraison à domicile est possible, mais pas la vente à emporter.

Le préfet a également interdit l’accès à toutes les plages de l’île, car selon lui, le sport est devenu "une excuse pour se regrouper sur le littoral". Les sentiers littoraux, les plages et les plans d'eau intérieurs sont donc interdits. Le non-respect de cette interdiction est passible d'une amende de 135 euros.
 

Dépistages des arrivants et des cas symptomatiques

Suivant les recommandations du Conseil Scientifique Covid-19 pour les Outre-mer, la ministre Annick Girardin a annoncé, hier, que tous les passagers arrivants à La Réunion seraient désormais testés à la fin de leur quatorzaine.

Par ailleurs, Annick Girardin a annoncé que tout cas symptomatique sera désormais testé et une proposition d'isolement sera faite dans une structure dédiée.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live