Coronavirus : un traitement, à base d'huiles essentielles, testé à Madagascar

coronavirus
huile essentielle de Madagascar
©Capture d'écran GEHEM GIE
Madagascar teste d'un traitement à base d'huiles essentielles contre le coronavirus. Ce produit fabriqué, à base de plantes de la Grande île, a été confié aux autorités par le groupement des producteurs. Si les tests sont concluants, 500 000 fioles seront produites par jour. 
C'est une piste, sera-t-elle la bonne ? Des tests cliniques ont été lancés pour lutter contre le coronavirus grâce à une mixture d'huiles essentielles. Ce produit a été fabriqué par le Groupement des Exportateurs des huiles Essentielles de Madagascar. Ce GIE s'appuie sur les connaissances ancestrales de la pharmacopée de la Grande île. Là-bas, comme ici, les "tisaneurs" sont légions. Depuis la nuit des temps, les Malgaches se soignent ou apaisent leurs maux en puisant les remèdes dans la nature. 

Dans L'Express de Madagascar, Olivier-Nirina Rakotoson, président du Groupement des exportateurs, explique : "Les huiles essentielles ont les mêmes vertus que les plantes médicinales desquelles elles sont extraites. C'est le dosage, uniquement possible grâce au développement et au conditionnement qui fait la différence". 
 

Interdiction d'exporter les plantes endémiques de Madagascar


Ces essais cliniques viennent en écho aux révélations d'Andry Rajoelina. Le président de la République a annoncé, ce mercredi 8 avril 2020, que plusieurs laboratoires pharmaceutiques, dans le monde, désiraient tester et étudier les vertus thérapeutiques des plantes médicinales malgaches. 

Sans attendre, le chef de l'Etat a pris la décision d'interdire les exportations des plantes endémiques malgaches. Il souhaite que les entreprises qui travaillent depuis des années sur le développement des huiles essentielles soient préservées. Des sociétés qui replantent des arbres pour pouvoir extraire les huiles indispensables.
Reste à espérer que les résultats des tests actuels seront positifs (NDLR : dans le bon sens cette fois).    
Les Outre-mer en continu
Accéder au live