réunion
info locale

Coronavirus : le Mistral et la Guépratte attendus entre le 4 et le 8 avril dans le Sud de l’Océan Indien

coronavirus
coronavirus envoi porte-hélicoptères le Mistral Marine 260320
©Photo defense.gouv.fr
La mission Jeanne d’Arc arrivera entre le 4 et le 8 avril. Dans le cadre de "l’opération Résilience", le Mistral et la Guépratte se déploient dans la zone Sud de l’Océan Indien. Les préfets sont chargés de planifier leur action en fonction des besoins.
Le président de la République, Emmanuel  Macron, a annoncé hier soir, mercredi 25 mars, depuis Mulhouse, l’envoi de deux porte-hélicoptères de la Marine dans l’Océan Indien et aux Antilles-Guyane.

Dans le cadre de "’opération Résilience", deux bâtiments viendront apporter une aide sanitaire à La Réunion et à Mayotte. Il s’agira ainsi d’aider et de soutenir les populations, ainsi que d’apporter un appui aux services publics pour faire face à l’épidémie de coronavirus, à l’approche du pic.
 
 

Mission Jeanne d’Arc pour le Mistral et la Guépratte

 
Le porte-hélicoptère amphibie Mistral et la frégate légère furtive Guépratte font route vers la zone sud de l’Océan Indien. Ces deux bâtiments de la Marine nationale, engagés dans la mission Jeanne d’Arc, devraient arriver entre le 4 et le 8 avril.
 
Cette mission continuera à intervenir dans le domaine de la surveillance maritime, mais répondra surtout aux demandes de la préfecture pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Les militaires viendront ainsi en aide à la population en apportant des moyens et des savoir-faire aux autorités civiles.
 
La planification de cette aide est en cours. Les préfets de La Réunion et de Mayotte sont chargés de l’établir. En attendant, le FAZSOI apporte un appui logistique, en fournissant par exemple du matériel comme pour le CHU Sud, ou dans les domaines du transport et du stockage.