Coronavirus : quels sont les quartiers les plus touchés ?

coronavirus
coronavirus covid personnes dans la rue masque saint-denis
©Imaz Press Réunion
Le préfet a répété vendredi 13 novembre au soir que si le taux d’incidence du virus dépassait un certain seuil dans une commune, un couvre-feu pourrait être instauré. Une carte permet de suivre l’évolution de ce taux d’incidence quartier par quartier.
 
A la fin du mois de septembre, le taux d’incidence était de 53 pour 100 000 habitants. Il est grimpé à 80,9 pour la semaine du 4 au 10 novembre. Santé Publique France a mis en ligne une carte permettant de voir le taux d’incidence de chaque quartier de La Réunion, par semaine glissante, c’est-à-dire avec une semaine de décalage.
  

Quelques points de tension

Mais c’est à la Pointe des Galets, dans la commune du Port, que le taux d’incidence est le plus fort, avec un taux d’incidence supérieur à 500 du 4 au 10 novembre. 13 quartiers présentent un taux d’incidence supérieur à 250 pour 100 000 habitants, dont 5 sont situés à Saint-Pierre. Un sixième quartier du Sud de l’île est concerné, à Manapany Les Bas.
 
Carte
Carte des quartiers de La Réunion où le taux d'incidence dépasse 250 pour 100 000 habitants ©Capture d'écran

A Saint-André, vers où tous les regards sont tournés, 3 quartiers dépassent ce taux d’incidence : Pont Minot, Pont Auguste et Chemin du Centre.  Toujours dans l’Est Petit Saint-Pierre présente également un très fort taux d’incidence. Dans le chef-lieu de La Réunion Saint-Denis, c’est autour du Jardin de l’État que le taux d’incidence dépasse les 250 pour 100 000 habitants, mais aussi du côté de Michel Debre-Damase Legros au Chaudron. Puis dans l’Ouest, c’est à Saint-Gilles-les-Bains que le taux d’incidence explose.
  

La situation peut rapidement évoluer

Une quarantaine d’autres quartiers ont franchi la barre des 150 pour 100 000 habitants, seuil critique fixé par le préfet, au-delà duquel un couvre-feu peut être instauré. Si pour l’instant aucune mesure restrictive n’a été prise, c’est parce que des quartiers moins touchés viennent rééquilibrer les moyennes par communes dans tout le département.  Par exemple à Saint-Pierre, où il y a le plus grand nombre de quartiers avec un taux d’incidence supérieur à 250 pour 100 000 habitants, de nombreux autres quartiers ont un taux d’incidence compris entre 10 et 20.

Ce taux d'incidence peut évoluer rapidement et la carte donne les résultats avec dix jours de décalage. Ce qui veut dire que le 14 novembres, les résultats du taux d'incidence du 4 novembre ont été donnés sur le site. 

Pour mieux comprendre les enjeux autour du taux d'incidence, regardez l'intervention du Dr Alain Domercq lors du journal télévisé de Réunion la 1ère :  
Comment ça marche ?
  • La carte est valable pour tous les départements français, il faut donc zoomer sur La Réunion pour y voir plus clair.
  • Il est possible de connaître le taux d’incidence par quartier sur une semaine précise en modifiant la date juste au-dessus de la carte.
  • Pour voir plus facilement les quartiers concernés par un certain seuil d’incidence, il faut sélectionner ce seuil sur le côté.
  • Le nom du quartier apparaît en glissant la souris dessus.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live