Coronavirus à La Réunion : les fermetures des établissements scolaires se feront au cas par cas

coronavirus
Des enfants reprennent l'école à La Réunion après deux mois de confinement.
©Imaz Press
"Les élèves sont en sécurité dans les écoles", assure le rectorat de La Réunion, vendredi 21 août. Alors que le nombre de cas de Covid explose dans l'île, les décisions sont prises au cas par cas dans les établissements. Depuis la rentrée, 47 signalements ont eu lieu et 14 cas confirmés.
Face à l’explosion du nombre de cas de coronavirus à La Réunion, plusieurs maires réclament la fermeture d'établissements scolaires sur leurs territoires. Ce vendredi 21 août, les autorités ont tranché lors d’une conférence de presse sur la lutte contre le coronavirus. Dans les établissements scolaires où le virus s’introduira, les décisions seront prises au cas par cas.
 

47 signalements dans les écoles

La gestion de la crise se fera en lien avec les collectivités territoriales et les établissements scolaires. Depuis la rentrée scolaire, le 17 août dernier, "47 signalements ont été effectués par les médecins du rectorat à l’ARS et il y a eu 14 cas de Covid-19 confiirmés", a affirmé, ce vendredi, le secrétaire général de l’académie de La Réunion.

Selon Francis Fonderflick, "il y a aucun cas de contamination dans le milieu scolaire, les élèves sont en sécurité dans les écoles". "Pour le moment, tous les cas viennent de l’extérieur et notamment de rassemblements familiaux", affirme-t-il.

Regardez un extrait de la conférence de presse sur Réunion La 1ère : 
extrait rectorat conf covid
 

De la septaine à la fermeture

Le secrétaire général de l’académie de La Réunion explique que lorsque le virus arrive dans un établissement, "un signalement est transmis à l’ARS qui estime le risque et guide des décisions concertées qui vont de la mise en septaine à la fermeture d’un établissement". Francis Fonderflick explique qu’il y a trois types de signalement : "le signalement d’un élève symptomatique, d’un cas contact, ou d’un cas de Covid avéré".

Selon le signalement, les décisions sont prises au cas par cas. Pour Francis Fonderflick, "fermer les écoles a des conséquences délétères pour les enfants et leurs apprentissages avec un impact sur leur bien-être et leur santé". 

Le rectorat de La Réunion insiste sur l’intérêt de la concertation avec les collectivités territoriales pour trouver des solutions concertées sous l’égide de l’ARS. Il assure que dans tous les cas, la continuité pédagogique sera mise en place. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live