Coronavirus : des tensions à prévoir sur les stocks de tests d’ici la fin de la semaine

coronavirus
Test dépistage / Covid coronavirus
Écouvillon destiné aux tests de dépistage de la Covid-19 (image d'illustration). ©IPR
Une pénurie de tests guetterait-elle notre île pour cette fin de semaine ? Il faut dire que La Réunion n’aura jamais autant testé ces derniers jours. Grippe saisonnière, rhinopharyngite, cas contact, voyages, sont autant de raisons de se faire tester. Le point sur les modalités de dépistage.

Dans son dernier bilan sanitaire, la préfecture indique que le nombre de dépistages réalisés sur la semaine est en nette augmentation. On observe 68 444 tests réalisés, chiffre le plus haut jamais atteint. A titre indicatif, la semaine dernière, il était de 49 431 tests réalisés.

Une nette augmentation du nombre de dépistages

Cette explosion des tests peut s’expliquer de différentes manières, compte tenu notamment des mesures sanitaires mises en place par les autorités, comme le dépistage lorsqu’un élève est cas contact d'un élève positif dans sa classe, le test obligatoire pour pouvoir voyager, le changement de durée de validité du test, réduit à 24h. Sans compter le changement de saison et les maladies qui l’accompagnent, comme la grippe ou encore la rhinopharyngite, qui incitent la population à se faire dépister.

Hier, la préfecture et l'Agence Régionale de Santé ont annoncé 2 675 nouveaux cas de coronavirus et sept décès du 27 novembre au 3 décembre à La Réunion. Le taux d'incidence atteint désormais les 312,5 cas pour 100 000 habitants. Dans ce contexte de reprise épidémique, le recours au dépistage augmente et se fait de plus en plus tôt, ce qui s'avère incontournable selon la préfecture, alors même que le nombre de tests effectués à La Réunion est d'ores et déjà plus élevé que sur le reste du territoire national.

Approvisionnement des tests antigéniques

Des arrivages de tests antigéniques sont réalisés chaque semaine dans l’île précisent les autorités. Cependant, des délais plus longs sont actuellement observés pour le réapprovisionnement en raison du fret aérien. Des tensions sont donc prévisibles en cette fin de semaine principalement dans les pharmacies, sans pour autant parler de rupture de stock.

Les autotests représentent une alternative au dépistage pour l’obtention d’un pass sanitaire "activités". Le test RT-PCR est quant à lui disponible en laboratoire.

Modalités de dépistage à La Réunion

Depuis la progression de l'épidémie dans le département, les laboratoires et les pharmacies se sont engagés à renforcer leurs conditions d'accueil et de prise en charge. Dans quelle situation se faire dépister ?

Le dépistage se fait dans les cas suivants :

  • Je suis symptomatique je veux avoir la confirmation de mon diagnostic
  • Je suis contact à risque d’une personne contaminée
  • Je dois recevoir des soins dans un établissement de santé et je ne suis pas vacciné
  • Je suis positif à un test antigénique ou à un autotest réalisé sous supervision
  • Je suis un élève avec un cas confirmé dans ma classe
  • Je souhaite avoir un pass sanitaire et je ne suis pas vacciné
  • Je suis voyageur en provenance ou à destination d’un pays classé en zone orange ou rouge écarlate
  • Je suis voyageur à destination ou en provenance de la métropole ou de Mayotte

Coronavirus, Tableau récapitulatif des modalités de dépistage à La Réunion

 

Pour se faire dépister, différents lieux sont accessibles avec ou sur rendez-vous selon le site :

  • 30 laboratoires d’analyse médicale,
  • les sites du CHU et du GHER,
  • plus de 100 pharmacies volontaires,
  • certains professionnels de santé,
  • lors des opérations de dépistage organisées par l’ARS.

Pour rappel, seuls les tests réalisés dans un but de dépistage sont désormais pris en charge par l’Assurance Maladie. Ils sont aussi pris en charge si vous êtes mineur, si vous êtes vacciné, si vous présentez des symptômes (sur prescription médicale) ou si vous êtes cas contact.