Covid-19 : la situation semble se stabiliser

coronavirus
coronavirus covid opération dépistage civis et cias saint-pierre 230221
©Loïs Mussard

La Réunion échappera-t-elle au confinement ? Nous arrivons cette semaine au terme du délai que s’est fixé le préfet pour arbitrer. Le dernier bilan sera officialisé dans la journée, et à priori, les signaux sont plutôt encourageants.

Durcissement, maintien ou allégement du protocole en vigueur ? La décision de Jacques Billant est liée à la situation épidémique. Selon Santé Publique France, la situation se stabilise à La Réunion. Les chiffres officiels seront rendus publics par la préfecture et l’Agence Régionale de Santé ce mardi 13 avril dans l’après-midi. 

Taux d'incidence à 115/100 000 habitants

Pour la période du 2 au 8 avril, Santé Publique France indique un taux d’incidence de 115 pour 100 000. La semaine d'avant, le taux était de 108 pour 100 000. La situation ne parait donc pas des plus stables mais il faut avoir en tête cette donnée : les chiffres produits par Santé Publique France sont toujours légèrement supérieurs  à ceux de l’ARS. Une fois cette différence gommée, on arrive à une situation quasi-similaire à celle de la semaine précédente, soit à une stabilisation du nombre de contaminations, 922 la semaine précédente.

44 patients en réanimation

Dans les hôpitaux, il y a une légère baisse des indicateurs de tension. Actuellement, 44 patients sont admis en réanimation ,alors qu’on était plutôt aux alentours d’une cinquantaine de lits occupés sur les deux dernières semaines. Ce qui donne un taux d’occupation inférieur à 80%.

4 communes avec un taux d'incidence supérieur à 150

La semaine dernière, 7 communes avait un taux d’incidence supérieur à 150/100 000 habitants. Cette semaine, il n'y en n’a plus que 4 : Le Port, Saint-Louis, Saint-Philippe et l’Entre-Deux, qui a un taux d’incidence supérieur à 250. Mais un taux d’incidence élevé dans une petite commune comme l’Entre Deux représente souvent une dizaine ou une vingtaine seulement de nouveaux cas sur une semaine.

Pas de prise de parole du Préfet vendredi

Selon nos informations, le préfet n’a pas prévu de s’exprimer cette semaine. Ce n’est pas dans son agenda, ce qui accrédite la thèse d’une prolongation des mesures en vigueur, car en effet, on le voit mal annoncer un confinement par simple arrêté ! Jacques Billant avait pourtant fixé un cap de 15 jours à la fois pour un éventuel confinement et pour les dernières mesures annoncées (notamment la fermeture des bars et restaurants).