Dengue : 994 cas confirmés en une semaine, l’épidémie s’intensifie à La Réunion

dengue
Une opération de démoustication pour lutter contre la dengue à La Réunion.
Malgré l'hiver et les opérations de démoustication, les moustiques restent très présents dans l'île et les autorités appellent la population à rester vigilante. ©Imaz Press

Du 29 mars au 4 avril, 994 cas de dengue ont été confirmés à La Réunion. La circulation du virus continue de s’intensifier : tous les indicateurs de surveillance sont en augmentation. Si l'épidémie n'épargne aucune commune, la région Ouest reste la plus touchée.

L'épidémie de dengue continue de progresser à un rythme inquiétant à La Réunion. Du 29 mars au 4 avril, 994 cas de dengue ont été confirmés. Tous les indicateurs de surveillance (cas confirmés, passages aux urgences, hospitalisations hebdomadaires) sont en augmentation à La Réunion.

Des cas sont rapportés dans toutes les communes de l’île : le secteur ouest reste le plus touché (78% des cas), et des regroupements de cas sont observés dans d’autres communes du Sud (Saint-Joseph) et du Nord (Saint-Denis) essentiellement.

Une majorité de cas au Port

Dans le détail, pour la région Ouest, les autorités sanitaires relèvent que 40% des cas de dengue sont signalés au Port, où le nombre de cas rapportés semble néanmoins se stabiliser. Les salles d'attente des cabinets médicaux, tout comme les pharmacies sont néanmoins bondées.

Regardez ce reportage de Réunion La 1ère :

Au Port, les salles d'attentes des cabinets médicaux sont remplies, tout comme les pharmacie

A Saint-Paul, le nombre de cas est en augmentation, avec 18% des cas recensés dans l’Ouest, et c'est également le cas dans plusieurs quartiers de La Possession.

Dans le Sud, la situation se stabilise à nouveau à Saint-Joseph. Au Nord, à Saint-Denis, des foyers de dengue sont mis en évidence à la Bretagne et à Sainte-Clotilde.

Localisation des foyers de dengue

Par ailleurs, des regroupements de cas (foyers de dengue) ont été identifiés dans les quartiers suivants :

Région Ouest :

  • Le Port : Cité Parny, Manes, Satec, SIDR Basse, SIDR Haute, Ariste Bolon, Epuisement, Saint Ange d’Oxile, Vieille ville, Say, Piscine, Magellan,  Zac1, Orée du Bois, ZUP 1, Cœur Saignant Haut, Cœur Saignant Bas, Rivière des Galets, ZAC Rivière des Galets
  • La Possession : Moulin Joli, Halte-La, Sainte Thérèse, Cap Noir, Pichette, La Palmeraie, Camp Magloire, Ravine à Malheur, le Vingt Septième
  • Saint Paul : La Plaine, Jacquot, Poudrière, Gare Routière, La Baie, Bellemène, Mont Roquefeuille, Trou d’eau, La Saline les Bains, Lotissement Bellevue, Fleurimont, Lotissement Gayette, L’Ermitage les Hauts, Plateau Caillou

Région Sud :

  • Saint-Joseph : Les Jacques, La Cayenne, Le Butor, Le Goyave, Langevin, Ligne Matouta
  • L’Etang Salé : Etang Salé les Bains
  • Saint-Pierre : Sainte Céline, Condé, Grand Bois

Région Nord :

  • Saint-Denis : La Bretagne (partie Basse), Sainte Clotilde, Cité Michel Debré, Château Morange, La Montagne (Piton Trésor)

Une baisse brutale de la vue parmi les symptômes

Depuis le début de l'année, on recense 4 572 cas de dengue, 178 hospitalisations et 518 passage aux Urgences. L'Agence régionale de santé et la préfecture indiquent que dès l’apparition des premiers symptômes, plusieurs cas ont signalé une baisse brutale et parfois sévère de la vue. Afin de prévenir les formes graves de la maladie, il est essentiel de consulter un médecin en cas de fièvre, de maux de tête, de douleurs musculaires/articulaires, de nausées, de vomissements, de fatigue...

Quels sont les bons gestes à suivre pour lutter contre la dengue ? Les autorités sanitaires nous livrent une série de recommandations :

  • Se protéger et protéger son entourage contre les piqûres de moustiques, y compris durant les 7 jours suivants l’apparition des symptômes :
  1. Utilisation de répulsifs,
  2. Installation de moustiquaires,
  3. Port de vêtements longs,
  4. Utilisation de diffuseurs.
  • Continuer à se protéger, même si on a déjà été malade de la dengue antérieurement ; plusieurs sérotypes de la dengue peuvent circuler et une infection par un sérotype ne protège pas de l’atteinte par un autre sérotype.
  • Eliminer les gîtes larvaires : vider tout ce qui peut contenir de l’eau tout autour de son domicile, vérifier les gouttières…
  • Consulter un médecin en cas de symptômes (fièvre, maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements, fatigue...) et réaliser le prélèvement en laboratoire d’analyse médicale prescrit par votre médecin pour confirmation du diagnostic de la dengue.

Tous les jours, des opérations de nettoyage sont menées par les autorités afin de lutter contre la prolifération des moustiques, principaux vecteurs de la dengue.