Dengue : la commune du Port met en demeure l'Etat

dengue
Vid fon d'kour au Port pour lutter contre la dengue
Vid fon d'kour au Port pour lutter contre la dengue ©Imaz Press

Au Port, la situation est préoccupante car 57 % des cas de dengue à La Réunion se concentrent sur cette commune malgré les moyens mis en place pour la lutte anti-vectorielle. La municipalité met en demeure l'Etat et lui réclame de procéder au nettoyage de terrains lui appartenant.

Le Port est la commune la plus touchée par l'épidémie de dengue. La municipalité lance un appel pour démultiplier sa lutte contre le moustique.

1 825 cas de dengue

Depuis plusieurs semaines, la dengue circule à La Réunion, particulièrement dans l'ouest. Et c'est la ville du Port qui est la plus touchée. Depuis le début de l'année, 1 825 cas y ont été recensés, soit 57% des cas de l'île.

"L'Etat nous a mis des moyens en place et des partenariats existent, explique Armand Mouniata, l'adjoint chargé de l'environnement au Port, mais il faut aller au-delà et mettre le paquet car la dengue touche tout le monde au Port !" L'élu demande la mobilisation des associations et des entreprises.

L'Etat mis en demeure

Plusieurs sites au Port, à l'abandon, sont des zones privilégiées pour les moustiques. Afin d'éviter la multiplication des gites larvaires, la ville a mis en demeure les propriétaires de ces zones. "Il y a des terrains vagues, qui sont propriétés d'Etat ou de collectivités et c'est anormal que ces collectivités ne nettoient pas leurs terrains", complète Armand Mouniata, l'adjoint chargé de l'environnement au Port.

"Vid fon d'kour"

Régulièrement, des opérations de démoustification ont lieu au Port. Depuis mi-février, "Vid fon d'kour" a permis de nettoyer 142 maisons, de sortir 176 tonnes d'encombrants et 192 tonnes de déchets électroménagers.

L'épidémie de dengue continue

Ces deux dernières semaines, plus de 700 cas de dengue ont été recensés dans l'île, prouvant que l'épidémie s’accélère à La Réunion. Des formes sévères et imprévisibles surviennent avec des symptômes parfois violents tels que la migraine, des fortes fièvres, des courbatures et même des nausées comme témoignait Alain Joineau.

Dans le même temps, les autorités déplorent une hausse des hospitalisations pour forme sévère de dengue.