EHPAD : un nouveau protocole d’accueil pour protéger les résidents

coronavirus
Nouveau protocole d'accueil dans les EHPAD
A l'EHPAD de Bois d'Olive, les visiteurs doivent se conformer à un protocole sanitaire plus ferme ©Laurent Josse
Plus question de débarquer à l’improviste pour rendre visite à nos gramounes qui résident en EHPAD. Un nouveau protocole d’accueil a été instauré suite à la recrudescence de cas de COVID dans l’île.
Dans les EHPAD, de nouvelles règles d’accès aux établissements ont été mises en place pour protéger les résidents. Face à la flambée des cas de Covid-19, le protocole mis en place il y a moins de trois semaines a encore évolué.

Illustration à l’EHPAD de Bois d’Olive, à Saint-Pierre, où depuis une semaine, le protocole de crise Covid a en effet été réactivé pour limiter les accès des visiteurs et protéger encore un peu plus les résidents considérés comme particulièrement à risques.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
EHPAD, un nouveau protocole d’accueil pour protéger les résidents


Les proches des gramounes résidant dans ces résidences spécialisées doivent par exemple se présenter à l’accueil et s’identifier. La visite qui n’est autorisée que l’après-midi, de 13 heures à 18 heures, ne peut pas durer plus d’une heure. De même, il ne peut plus y avoir plus de deux visiteurs par résident.

Cette réorganisation a nécessité l’emploi de personnels supplémentaires, indique Katell Bourdet, cadre de santé à l’EHPAD Bois-d’Olives : "On a pris du personnel en renfort pour que devant chaque porte de chaque étape de notre pôle, il y ait un agent d’accueil qui soit là à la disposition des familles et visiteurs pour expliquer ces nouveaux protocoles".

Ces agents ont notamment pour mission de veiller au respect des mesures barrières pendant toute la durée de la visite, du port du masque à l’hygiène des mains.
 

Un centre ambulatoire pour le dépistage des visiteurs


Et depuis jeudi dernier, ce protocole s’accompagne de l’installation d’un centre ambulatoire dans le parking de l’EHPAD. En collaboration avec un laboratoire, des tests de dépistages sont organisés pour le personnel, les visiteurs, mais aussi les partenaires de l’EHPAD qui sont dans le voisinage de l’établissement.
 
Centre ambulatoire dans le parking de l'EHPAD de Bois d'Olive
Le centre ambulatoire installé sur le site même de l'EHPAD de Bois d'Olive permet le dépistage du personnel comme des visiteurs ©Laurent Josse


Une précaution supplémentaire  pour compléter l’arsenal de surveillance déployé, et prévenir ainsi tout risque de propagation de l’épidémie chez les résidents des EHPAD

Tous les jours, ce sont ainsi une trentaine de dépistages qui sont réalisés sur place. Et jusqu’à présent, aucune personne n’a été testée positive.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live