publicité

Les élus face aux annonces de Macron

En attendant leur face à face avec Emmanuel Macron prévu en septembre, les élus réunionnais réagissent aux propositions faites hier soir par le président de la République pour sortir de la crise des gilets jaunes.
 

Le Président de la République Emmanuel Macron. © Présidence de la République
© Présidence de la République Le Président de la République Emmanuel Macron.
  • Delphine POUDROUX
  • Publié le , mis à jour le
" Du grand bla bla bla " voilà comment Jean-Hugues Ratenon a qualifié, hier soir, dans un communiqué, les propositions d’Emmanuel Macron pour sortir de la crise des gilets jaunes. Pour le député réunionnais de la France Insoumise, le président de la République n’a proposé " aucune mesure concrète et immédiate " contre la vie chère et n’a eu " aucun mot pour l’Outre-mer ".

" Il a totoché les Français, et donc les Réunionnais, pendant deux ans ; il va totocher encore plus." Le député Jean-Hugues Ratenon


Consigne de vote pour les Européennes


En réaction à cette politique " pour les riches ", Jean-Hugues Ratenon a appelé les Réunionnais à ne pas voter pour la liste LREM, La République en Marche, lors des prochaines élections Européennes.

Le député Jean-Luc Poudroux, lui, ne donne pas de consigne de vote dans son communiqué.  En revanche, lui aussi, affirme qu’Emmanuel Macron n’a pas répondu " aux attentes profondes " des françaises et des français.
 

" S’attaquer à la réduction du chômage doit être une priorité pour augmenter la croissance afin de donner plus de pouvoir d’achat et plus de services publics. Je déplore que cet axe n’ait pas été développé davantage. " Le député Jean-Luc Poudroux


De son côté, Didier Robert estime que le président de la République a ouvert des chantiers " ambitieux " pour le pays. Des chantiers dans lesquels, les spécificités locales devront être prises en compte, selon le président de Région.  
 

Annoncé en juin 2019, le chef de l’état devrait finalement venir à La Réunion en septembre comme l’ont précisé ses conseillers hier soir. L’occasion sans doute pour les élus d’exprimer leur point de vue en face à face avec le chef d’état.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play