publicité

Francosphère

Tous les dimanches à 20h10

Francosphère

Jean-Luc Coatalem : tirer sur des bambous

Dans "Mes pas vont ailleurs", Jean-Luc Coatalem raconte la vie échevelée de son compatriote brestois Victor Segalen. Le médecin, officier de marine, est le premier à se rendre à la "Maison du jouir" de Paul Gauguin après la mort du peintre aux Marquises... 

© LA 1ère
© LA 1ère
  • Par Jean-Marie Chazeau
  • Publié le , mis à jour le
Dans son nouveau livre, Jean-Luc Coatalem raconte comment, défavorablement impressionné par l'européanisation de Tahiti, Victor Segalen écrit en 1907 "Les Immémoriaux" sur la civilisation mao'i en voie d'extinction. Un livre pour lequel, il espérait le Goncourt, espoir déçu. Mais la grande aventure de Segalen se passe en Chine. Il parcourt l'Empire du Milieu à cheval, se repose dans les fumeries d'opium "en tirant sur le bambou". Il soigne les hauts dignitaires du pays, organise des fouilles archéologiques, revient en 1917 comme recruteur de main d'oeuvre, avant de mourir mystérieuse-ment chez lui en Bretagne. Victor a vécu vite mais a été vaincu par son mal de vivre.
Quant à Jean-Luc Coatalem, il a été enfant à Tahiti et adolescent à Madagascar. Alors quand il entend Thelma parler à Anne Bonneau de sa passion pour les brèdes, il pense à son propre goût de l'enfance pour le romazava. La recette est à retrouver dans l'émission. Qui fait aussi la part belle au vocabulaire breton dans la langue française, grâce au "Speak French!" de Jean-Marie Chazeau.

Francosphère : Jean-Luc Coatalem

Invité: Jean-Luc Coatalem, auteur de "Mes pas vont ailleurs" (Stock)
Avec la particpation de Corinne Alexia, Anne Bonneau, Jean-Marie Chazeau & Sandrine Weber
Mise en ondes par Nicolas Palcossian.
Playlist vidéos
publicité
vos programmes tv
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play