publicité

Culture La Kour avec James

Cette semaine, Karen reçoit James au village jeunes du Chaudron, phénomène de la scène Reggae Dance Hall. Des Sound system aux prestations en discothèque ou en live avec Kom Zot, James sait faire bouger son public et le transporter dans son univers.

© DR
© DR
  • Par Mercedes Chillon
  • Publié le , mis à jour le
En 1995 avec quelques dalons de galère James monte un groupe de rap et se lance dans l’aventure musicale. Les répétitions se font là ou le branchement de leur matériel peut se faire jusqu’au moment où ils se retrouvent au village jeunes du Chaudron. Avec le collectif CEDC (Caniards Eduqués Dans la Cour) James écume les scènes et
© DR
les salles de l’île, se faisant tout de suite remarquer par leur originalité : la musique en live et en direct et de plus le groupe joue acoustique, se forgeant ainsi une solide réputation. A  la fois compositeur, réalisateur ou arrangeur sur de nombreuses compilations, c’est en tant qu’interprète qu’il offre à son public en 2005 des titres phares comme "Vanessa Magalie", "Madame Antoine", "Ah qu'elles sont jolies", "Respek", "Li Ve"... des succès qui se retrouveront rapidement à la première place des hits des locaux.


© DR


C’est à travers la scène que se dégage la forte personnalité etle charisme de James, accro de ce moment de partage, on dit de lui que c’est un phénomène de la scène Reggae Dancehall. Des Sound système à la prestation en discothèque ou en live avec Kom Zot, James sait faire bouger son public et le transporter dans son monde, le Florilège au Tampon, la foire de Bras-Panon, au Sakifo, le stade Victoria à Mahé aux Seychelles et le Samemsa festival à l'île Maurice sont les endroits témoins des performances de James.




présenté par
Culture La Kour sur Facebook
publicité
vos programmes tv
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play