publicité

Culture La Kour avec Sayaman

De la création à la production, Sayaman exprime sa philosophie de vie à travers son maloya fusion. Rétrospective d’une existence fondée sur les traditions créoles et balancée par le rythme des percussions.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Mercedes Chillon
  • Publié le , mis à jour le
Revoir l'émission
© Réunion 1ère
Dreadlocks rebelles retenues par un bandeau, démarche décontractée et sourire aux lèvres : Sayaman respire le naturel. De son vrai nom Alexandre Le Perff, ce jeune artiste réunionnais voit le jour il y a trente ans dans la capitale de l’île, où il vit toujours aujourd’hui. Un attachement pour ses racines qui l’inspirent et qu’il met en lèr dans sa musique entraînante cadencée par ce qu’il appelle le " maloya fusion ".

Un style mêlant le traditionnel et les musiques du monde

" Alain Peters en était le précurseur ", reconnaît le chanteur avec un zeste de déférence envers l’une des figures incontournables du maloya réunionnais. Si le chanteur a connu le succès en solo, surtout avec son titre " Zion ", hymne à La Réunion, aujourd’hui, il s’accompagne d’un groupe baptisé " La Fa Mi ".

En juin dernier c’est aux Francofolies 2014 qu’il part représenter Saint-Denis de La Réunion et son Maloya lors d’un des plus grands festivals de France, soit devant environ 12 000 personnes. Un concours remporté grâce aux votes massifs sur internet de ses supporters, 1099 votes sur dailymotion, ce qui a permis à Sayaman et ses musiciens d’avoir la première place au niveau local, mais aussi national du tremplin « France ô Folies ! ».


© Réunion 1ère
© Réunion 1ère

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère

Talent La Kour

C’est dans un gymnase du Port, sans sac de frappe ni ring que nous avons rencontré Patrick " Abuljabar " Capron, 28 ans qui s’entraîne aux côtés d’une bonne trentaine de combattants.
© DR
A la base, il pratique la boxe thai et le jiu jitsu, mais depuis l’arrivée de l’IOFC à La Réunion il mixe les deux spécialités pour combattre en MMA. En seulement 2 ans de compétition, il remporte le titre de champion IOFC des moins de 93kg. Il définit le MMA comme un zembrocal de toutes disciplines réunies sur un ring. Si il a eu un passé un peu difficile, le sport lui à permis de se remettre sa vie sur des rail. Deux à trois entraînements par jour, c’est la cadence à laquelle il se dévoue pour obtenir les meilleures performances...
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
Underground Express

Comme chaque semaine Rodee Cox nous présente un nouveau talent, un artiste émergent. Il est allé aujourd’hui à la rencontre de Lil Joe un artiste hip-hop Dionysien aux multiples casquettes qui navigue entre rap, slam et chant.

© DR


Plein les yeux : Immersion dans l’univers de ONER

Né en métropole, arrivé à l’âge de 10 ans à La Réunion, Oner : " C’est le résultat de quelques années de graff vendal et underground ", voilà comment il se définit. Militant de l’esprit graffiti des débuts, ses créations sont colorées et joyeuses.

Oner représente également une association " Produc’ter " pour valoriser son art et montrer aux politiques qu’il faut plus de murs d’expressions libres à La Réunion.


© Réunion 1ère
© Réunion 1ère

Clip de la semaine

Maylan Manaza & Philippe Lapotaire : " Réaksyon "
présenté par
Culture La Kour sur Facebook
publicité
vos programmes tv
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play