Fin du confinement, allègement des mesures, quelles seront les annonces du préfet de La Réunion ?

coronavirus
Le préfet de La Réunion, Jacques Billant.
Le préfet de La Réunion, Jacques Billant. ©Imaz Press
La situation sanitaire s’améliore, doucement. Jacques Billant s’est entretenu avec les maires ce mercredi. Annoncera-t-il la levée du confinement ou du moins un allègement des mesures lors de sa prise de parole demain, jeudi 2 septembre.

Le préfet de La Réunion s’exprimera demain, jeudi 2 septembre, à 17h. Avant cette prise de parole, il a, comme chaque semaine, consulté les maires de l’île. Jacques Billant continue également ses échanges avec la communauté médicale, économique ou encore la cellule ministérielle de crise.

Les maires favorables à une levée du confinement

Le président de l’Association des Maires, Serge Hoareau, est intervenu cet après-midi, estimant que les mesures de confinement actuelles n’avaient plus vraiment de sens. L’ensemble des maires semble aujourd’hui favorable à une levée des mesures de confinement. Et le préfet semble les avoir entendus sur ce point.

On peut donc s’attendre à un allègement. Il pourrait ainsi encore y avoir des limitations de déplacement le week-end pour éviter qu’il y ait trop de brassage de population. La désescalade sera dans tous les cas progressive, avec peut-être comme déjà évoqué un passage du couvre-feu à 21h.

La situation continue de s’améliorer

Les derniers chiffres de Santé Publique France donnent un taux d’incidence de 191,4/100 000 au 28 août. A noter, le taux d’incidence continue de baisser moins vite que la moyenne nationale, qui est aujourd’hui de 180/100 000.

Tous les indicateurs, communiqués hier par la préfecture, vont dans le sens de l’amélioration, cependant la situation n’est pas encore revenue au niveau de début juillet, avant la réelle première vague subie par La Réunion. La peur d’un rebond et d’une situation qui dégénère en quelques jours, comme aux Antilles ou en Polynésie, reste bien présente.

La vaccination ralentie

La virulence du variant Delta et le faible niveau de vaccination sont en cause. La courbe des nouveaux vaccinés continue à se tasser. Sur la population éligible, à savoir les plus de 12 ans, un peu plus de 63% des Réunionnais ont reçu un première dose de vaccin, et près de 54% ont un schéma vaccinal complet. Cela fait 44% de la population totale de l’île, ce qui reste encore loin de l’objectif fixé à 80%.

Le nombre de Réunionnais qui se décident à se faire vacciner diminue. Sur la dernière semaine étudiée, 16 000 premières injections ont été faites contre plus de 20 000 ces dernières semaines, et même 50 000 sur une semaine début août.

Enfin, le nombre de tests est en forte augmentation. 45 000 tests PCR ont été réalisés sur la semaine du 21 au 27 août, soit 14% de plus que la semaine précédente. Cela veut dire que pour avoir le pass sanitaire, de nombreux réunionnais préfèrent aller se faire tester, même plusieurs fois,, plutôt que de se faire vacciner.