publicité

Google teste des drones de livraison en Australie

Le groupe ne pourra pas effectuer de tests en zone urbaine avant au moins deux ans.

L'un des drones utilisés en Australie par Google pour son projet de livraison, dévoilé jeudi 28 août 2014. (GOOGLE / YOUTUBE)
L'un des drones utilisés en Australie par Google pour son projet de livraison, dévoilé jeudi 28 août 2014. (GOOGLE / YOUTUBE)
  • Réunion 1ère avec Francetv Info
  • Publié le , mis à jour le
Google veut chasser sur le terrain d'Amazon. Le géant américain de la recherche sur internet a annoncé, jeudi 28 août, expérimenter un service de livraisons par drones, projet sur lequel travaille également le leader du commerce en ligne.
 
Deux années de recherche sur ce que Google a baptisé le "Project Wing" ont été couronnées par plusieurs vols, en août, de drones qui ont livré des bonbons, de l'eau, des médicaments et de la nourriture pour chien à deux fermiers de Queensland, en Australie.
google drone Australie

 

Des prototypes équipés d'un treuil 
 
"Les engins volants autonomes pourraient bien ouvrir de nouvelles perspectives pour le marché de la livraison", a déclaré la société californienne, en comparant ce projet à celui de la voiture intelligente sur lequel il planche depuis plus de cinq ans.
 
Innovation notable : les prototypes sont équipés d'un treuil qui leur permet de livrer les paquets sans avoir à s'approcher du sol. Un mécanisme qui pourrait s'avérer utile "à de très nombreuses personnes dans les situations d'urgence", explique un chef de projet à la BBC (article en anglais).
 
L'administration américaine refuse les expérimentations
 
Le mois dernier, Amazon a demandé l'autorisation d'expérimenter des livraisons par drones dans le ciel américain. La société a fait valoir auprès des autorités de l'aviation américaine que l'assouplissement des règles servirait "l'intérêt des consommateurs", et que cela constituait "une étape nécessaire" pour la réalisation du projet Amazon Prime Air. L'aviation civile américaine lui a sèchement répliqué qu'il n'en était pour l'heure pas question, rapportait alors Venture Beat (article en anglais).
 
Il ne faut, en tout état de cause, pas s'attendre à voir voler les drones de Google dans le ciel des grandes villes dans les prochains mois. La firme, qui évoque dans la vidéo d'annonce du projet des questions de sécurité, ne compte pas effectuer de test en zone urbaine avant deux ans, a indiqué un responsable au Parisien.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play