Incendie au Maïdo : les pompiers mobilisés pour éviter de nouveaux départs de feu

incendies
incendie Maïdo J15 pompiers toujours mobilisés 211120
©Delphine Poudroux
15 jours après le début de l’incendie, les pompiers restent mobilisés dans les Hauts de l’Ouest. Si le feu est maîtrisé, des points chauds sont toujours présents en sous-sol. Présents mais moins nombreux, les renforts venus de l’Hexagone devraient donc repartir dans quelques jours.
Le site du Maïdo est toujours interdit au public, la route forestière est fermée. Les pompiers sont toujours sur place pour éviter de nouveaux départs de feu. L’incendie est maîtrisé mais pas éteint en souterrain.

Reportage sur place de Delphine Poudroux et Céline Latchimy.
Incendie au Maïdo : les pompiers restent mobilisés pour éviter de nouveaux départs de feu
 

Les pompiers traquent les points chauds

Equipés de caméras thermiques, ils traquent les points chauds et les petites fumées. Dans 181 hectares de végétation brûlée, des points chauds demeurent en effet, il faut donc continuer à arroser abondamment le sol pour que l’incendie ne reparte.

Les sapeurs-pompiers interviennent sur les trois secteurs qui de la zone : le secteur avant, celui de la Glacière et celui de la Brèche. Des points chauds persistent sur deux d’entre eux, un sur le secteur avant et deux sur le celui de la Glacière. Ils sont en cours de traitement, indique le capitaine Axel Vidot, commandant des opérations de secours.
 
incendie Maïdo J15 pompiers toujours mobilisés 211120
©Delphine Poudroux
 

Les renforts venus de l’Hexagone restent mobilisés

Le 11 novembre dernier, les pompiers du SDIS de La Réunion avaient reçu des renforts venus de l’Hexagone. Ces soldats du feu interviennent encore sur le secteur de la Brèche. Malgré des conditions météorologiques défavorables, vent, fortes températures et sécheresse, la situation est stabilisée depuis 4 à 5 jours, assure le capitaine Pierre Rougeot, de l’UIISC7 de Brignoles.

Les apparitions de points chauds et de fumeroles sont désormais sporadiques, quelques noyages ponctuels sont de moins en moins réalisés. Une évolution positive de la situation, estime le capitaine. Les pompiers envoyés en renfort pour combattre l’incendie du Maïdo repartiront dans quelques jours.

Les pompiers de La Réunion devraient, eux, quitter le site classé au patrimoine de l’UNESCO quand tous les points chauds seront éteints.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live