L'armée américaine veut déployer sa flotte dans l'océan Indien

sécurité
Chagos Diego Garcia
La base américaine de Diego Garcia aux îles Chagos ©Wikipédia
Le secrétaire à la Marine américaine, Kenneth Braithwaite, a annoncé cette semaine qu'il voulait redéployer ses navires dans l'océan Indien. Les Affaires étrangères chinoises ont réagi en s'étonnant que les USA masquent cette décision derrière une éventuelle "menace chinoise".
Les Chagossiens assistent perplexes à cette passe d'arme verbale entre les USA et la Chine. Ils attendent depuis 50 ans de retrouver leur île qui a été transformée en base navale américaine. La dernière déclaration de Kenneth  Braithwaite, secrétaire à la Marine américaine, compromet sérieusement la restitution de Diego-Garcia.

Ouest-France nous apprend, ce mercredi 18 novembre 2020, que le patron des forces navales des USA voudrait redéployer sa flotte : "Nous voulons la positionner au carrefour des océans Indien et Pacifique pour une présence dans la zone Indo-PACOM", a-t-il déclaré lors du colloque annuel de la Naval Submarine League. "Son QG pourrait être installé à Singapour. L'objectif est de décharger la 7e Flotte d'une partie de ses missions et de confier la couverture des détroits d'Asie du Sud-Est et de l'océan Indien à cette nouvelle entité", a-t-il justifié.
 

La Chine demande aux USA de renoncer à cette stratégie infondée


Cette annonce du secrétaire de la Marine américaine, nommée par Donald Trump, a obligé les autorités chinoises à réagir. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères,  Zhao Lijian, a indiqué, ce jeudi : "Les Etats-Unis déclarent souvent qu'ils sont menacés par les autres. Quelle logique absurde ! Le développement de la Chine est une opportunité, et non une menace, car il s'ajoute aux forces de la paix du monde", il a conclu en exhortant les USA à changer de stratégie, "les Etats-Unis doivent abandonner cette guerre froide et ce jeu à somme nulle, pour adopter une perspective objective et rationnelle envers le développement de la Chine", poursuit french.xinhuanet.com.

Donald Trump doit céder la présidence des USA à Joe Biden le 20 janvier 2021. Dossier à suivre, donc ...