L’influenceuse Barbara Butch tourne un court-métrage contre la grossophobie à La Réunion

cinéma
Influenceuse Barbara Butch et équipe court-métrage contre la grossophobie
©Marina Ziolowski
L’influenceuse et militante LGBT et anti-grossophobie, Barbara Butch, est à La Réunion. Elle participe au tournage d’un court métrage qui veut dénoncer les diktats de la beauté féminine en vigueur dans la société.

Figure connue de la lutte contre les discriminations envers les personnes grosses, en surpoids ou obèses, aussi appelée la grossophobie, mais pas seulement, l’influenceuse Barbara Butch participe actuellement à un court-métrage en tournage à La Réunion.

Militante LGBT et DJ depuis plusieurs années, Barbara Butch a su utiliser les réseaux sociaux, et notamment Instagram, pour se faire connaître et porter ses combats. Egérie d’un parfum de Jean-Paul Gaultier, elle met donc son image au service d’un nouveau projet.

Un court-métrage contre la grossophobie

L’instagrameuse tient le rôle principal dans un court métrage sur le thème de la grossophobie, réalisé par Marina Ziolkowski et produit par Manny Films et la production réunionnaise Tik Tak. La réalisatrice, Marina Ziolkowski, membre du collectif 50/50, a choisi La Réunion pour tourner ce film, qui a pour but de dénoncer le diktat de la minceur et de " raconter que tous les corps sont beaux ".

La réalisatrice est tombée "sous le charme" de l’activiste et de La Réunion. Sur les 7 comédiennes que compte le film, 4 sont réunionnaises. Une vingtaine de figurants locaux y participera également.

Un court-métrage contre la grossophobie se tourne actuellement à La Réunion avec Barbara Butch ©Réunion la 1ère

Dénoncer les diktats de la beauté féminine

La réalisatrice veut dépeindre un monde fictif, dans lequel les femmes en surpoids ont interdiction de s’habiller afin qu’elles aient honte de leur corps et qu’elles soient ostracisées. Marina Ziolkowski prend le parti de la nudité afin de montrer " que les différences sont belles ", dit-elle.

L’influenceuse Barbara Butch dit se sentir proche du personnage principal, qui vit dans une société qui refuse de l’habiller. A partir d’une certaine taille, cela devient plus difficile de s’habiller, explique-t-elle. Un constat partagé par de nombreuses femmes, dont la réalisatrice du film elle-même.

Barbara Butch : Dj, modèle, militante, comédienne ©Réunion la 1ère

Le court-métrage sera diffusé l’année prochaine.